FEMMES

 
 

Marathon

  1. Tiki Gelana (ETH) 2 h 23 min 7 s

  2. Priscah Jeptoo (KEN) 2 h 23 min 12 s

  3. Tatyana Arkhipova (RUS) 2 h 23 min 29 s



10000m

  1. Tirunesh Dibaba (ETH) 30 min 20 s 75

  2. Sally Kipyego (KEN) 30 min 26 s 37

  3. Vivian Cheruiyot (KEN) 30 min 30 s 44



5000m

  1. Meseret Defar (ETH) 15 min 04 s 25

  2. Vivian Cheruiyot (KEN) 15 min 04 s 73

  3. Tirunesh Dibaba (ETH) 15 min 05 s 15




3000m Steeple

  1. Habiba Ghribi (TUN) 9 min 8 s 37

  2. Sofia Assefa (ETH) 9 min 9 s 84

  3. Milcah Cheywa (KEN) 9 min 9 s 88



1500m

  1. Maryam Yusuf Jamal (BRN) 4 min 10 s 74

  2. Tatyana Tomashova (RUS) 4 min 10 s 90

  3. Abeba Aregawi (ETH) 4 min 11 s 03



800m

  1. Caster Semenya (RSA) 1 min 57 s 23

  2. Ekaterina Poistogova (RUS) 1 min 57 s 53

  3. Pamela Jelimo (KEN) 1 min 57 s 59

 

HOMMES

 
 

Marathon

  1. Stephen Kiprotich (UGA) 2 h 8 min 1 s

  2. Abel Kirui (KEN) 2 h 8 min 27 s

  3. Wilson Kiprotich (KEN) 2 h 9 min 37 s


10000m

  1. MoFarah (GBR) 27min30s 2

  2. Galen Rupp (USA) 27min 30 s 90

  3. Tariku Bekele (ETH) 27 min 31 s 43


5000m

  1. Mohamed Farah (GBR) 13 min 41 s 66

  2. Dejen Gebremeskel (ETH) 13 min 41 s 98

  3. Thomas Longosiwa (KEN) 13 min 42 s 36

3000m Steeple

  1. Ezekiel Kemboi (KEN) 8 min 18 s 56

  2. Mahiedine Mekhissi-Benabbad (FRA) 8 min 19 s 08

  3. Abel Kiprop Mutai (KEN) 8 min 19 s 73

1500m

  1. Taoufik Makhloufi (ALG) 3 min 34 s 08

  2. Leonel Manzano (USA) 3 min 34 s 79

  3. Abdalaati Iguider (MAR) 3 min 35 s 13


800m

  1. David Rudisha (KEN) 1 min 40 s 91 (WR)

  2. Nijel Amos (BOT) 1 min 41 s 73

  3. Timothy Kitum (KEN) 1 min 42 s 53


 
 

Quatre records du monde sont améliorés durant ces neuf jours de compétitions : celui du 800 mètres par le Kényan David Rudisha, celui du 20 km marche par la Russe Elena Lashmanova, celui du 4 × 100 m masculin par l'équipe de Jamaïque et celui du 4 × 100 m féminin par l'équipe des États-Unis. Par ailleurs, onze records olympiques et vingt-trois meilleures performances mondiales de l'année sont établis.

Le 17 août 2015, la Turque Aslı Çakır Alptekin, vainqueure du 1 500 m est déchue de sa médaille d'or pour avoir été contrôlée positive à la suite de la découverte de valeurs sanguines anormales dans son passeport biologique.

Le Russe Sergey Kirdyapkin, vainqueur du 50 km marche et ayant établi un record olympique sur la distance, est disqualifié pour des anomalies dans son passeport biologique. La Russe Yuliya Zaripova perd en même temps son titre du 3 000 m steeple féminin. Leur compatriote Yevgeniya Kolodko perd sa médaille d'argent du lancer du poids en août 2016 après un contrôle antidopage rétroactif positif. Tatyana Lysenko, également Russe, est elle disqualifiée en octobre 2016 après un contrôle rétroactif positif au turinabol. Sa compatriote Tatyana Chernova est à son tour disqualifiée en novembre 2016. Le turinabol est également la substance détectée chez l'Ukrainien Oleksandr Pyatnytsya, disqualifié en août 2016.

En février 2017, le relais russe du 4 × 400 m perd sa médaille d'argent après la disqualification d'Antonina Krivoshapka. Leur compatriote Mariya Savinova est disqualifiée de son titre sur le 800 mètres en février 2017 en raison d'un dopage avéré dans son passeport biologique.

 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com