TÉMOIGNAGES

J'ai réduit ma consommation de cajou grâce aux bons conseils de LJQR. Il faut bien avouer qu'avec mes cuisses de grenouille, cela devenait une impérieuse urgence. Merci!

Marine L.

Après avoir essuyé un cuisant échec dans ma quête de SUB6  sur le marathon de NYC [6h03], LJQR m'a aidé à voir le bon côté des choses: on s'est bien marré #autodérision

Edouard M.

Le Joggeur qui Râle m'a confronté à une contradiction intrinsèque: j'étais un petit censeur malgré ma soif de tolérance. Grâce à lui (et à mes lunettes en bois), je vois désormais plus clair ...

Antony G.

Youhouuuuuuuuu !!! Le Joggeur Qui Râle a beau être un sacré fumier avec moi, il assure malgré ce 50 à 70% de mes vues sur Youtube! Bon je vous laisse, je suis en train de me faire rattraper par la barrière horaire!

Lilie C.R

Par réaction d'orgueil, et peut-être aussi par dignité, face aux moqueries de LJQR et sa team, j'espère passer de "courir grimé comme un lapin" à "courir comme un lapin". Bisou.

Emir B.

Victime du harcèlement de mes cycles périodiques, le French Mazoute m'a invité à décompresser un peu en lisant LJQR. J'ai profiter d'être en sueur pour tester mon nouveau déo fraicheur bambou bio eco-responsable circuit court! La bise.

Anne Bidule T.

Le Joggeur Qui Râle dépasse constamment les bornes (et je ne parle pas ici de km xptdr) et je dois gérer des complaintes numériques à la pelle comme un urgentiste les PLS mal exécutées. je vais encore devoir le BAN de mes réseaux ... Sans rancune!

Mark Z.

Par ma femme je suis lié de manière éternelle à la communauté running 2.0 et aux fitgirls, quand même! Merde!

Manuel V.

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com