Logo 2 (2).png
 
 
 

6h03 # Chronique d'une prépa marathon contée sur les réseaux sociaux

Avec les réseaux sociaux, le plus commun des quidams peut désormais être l'acteur d'un mauvais film diffusé en mundovision ... Et dans la catégorie RUNNING, les navets ne manquent pas! Édouard a ainsi fait de sa chaire le personnage principal d'un très mauvais film sans happy end!


Synopsis ...



Devenir marathonien ... Ah, tel est le rêve de nombreux runners du dimanche en quête de prestige à la machine à café et dans l'open space de l'aliénation tertiaire. Du relief dans nos vies ternes et standardisées en somme. Qu'importe le classement ou le temps réalisé, il faut en être!


Ainsi, le marathon, apanage jadis des forçats de l'asphalte, est devenu un must do, un truc à faire ... Un "droit à" ouvert à tous. Même en 6h, même en marchant ... le marathonien contemporain est un héros pas du tout discret piétinant le prestige d'une épreuve désormais plus du tout mythique. La démocratisation puis la vulgarisation, permise par la consommation de masse dévoie l'éclat du rare pour la fadeur du produit de série: le marathonien a.k.a #Finisher!


Ainsi, Édouard, sédentaire réveillé par trop d'années de laisser-aller a-t-il coché un marathon en gros feutre rouge dans son calendrier. Un défi dingue ... Un défi qu'il va relever. Édouard prend ainsi l'abstraction numérique de ses semblables à témoin pour se motiver et partager son enthousiasme niais ... Au jour le jour ... Édouard est l'acteur de sa vie 2.0, et il nous sommerait presque d'en être les spectateurs 5/5 sur allociné!


Tout commence ainsi avec l'étalage des vicissitudes impudiques de son existence mêlées de considérations de toutes sortes: intimes, professionnelles, familiales, médicales aussi .. Tout y passe pour faire chialer dans les chaumières à la curiosité para-morbide. La bienveillance souillée et dévoyée aidant.


La préparation (dite aussi "prépa"pour faire genre j’appartiens à la "grande famille") est lancée. Mais que serait une prépa' marathon faite pour soit dans la rigueur, l'humilité et le silence de la motivation inoxydable? Pas grand chose à vrai dire pour ce qu'est désormais et sans transition Édouard, un RUNNER 2.0.


Édouard a couru 10 km en 1h12! Édouard est allé nager! Édouard fait du vélo ... Mais à quand la Bande Dessinée intitulé "Édouard"?


Pour dire vrai, il gesticule beaucoup Ed' et ne progresse pas énormément! Il le sait et entend se rassurer en soumettant ses doutes sur son groupe facebook de running ... Les biais cognitifs (sélection, confirmation) feront le reste, entre deux chouineries immatures.


Les jours qui font des semaines qui font des mois et des trimestres passent et Ed' stagne, pire encore, il claudique et se met même à douter, entre deux euphories (déclenchées par on ne sait quoi)! En fait, Ed' est un petit malin. Addict aux notifications facebook, il jongle entre les doutes et l'euphorie pour contrebalancer la tendance général de sa communauté et déclencher le débat, agacement compris! Ed' aime être au centre de son FILM à lui. Un film à rebondissement, script en main et figurants dociles sous sa direction.


"Le Scorsese ou le De Palma du running 3.0 est né ..."

Un clivage entre les sympathisants un peu niais et gnangnans bercés trop près du mur du positivisme aliénant et les trolls qui se marrent devant tant d'indigence collective.


Ed', il est sérieux ou il se fout de son petit monde? That is the question. A vrai dire, on a déjà la réponse. Ed' est beaucoup trop émotif face caméra de ses facebook live pour tromper mille fois mille personnes ...


Bientôt, le roulement de tambour et le décompte des dodos avant le D-day ... L'envie et le courage suffiront se rassure-t-il, appuyé par la foule abstraite de ses semblables sans nul doute dans le même état d'esprit à la veille eux aussi de leur marathon!


Selfie d'avant-course et formule incantatoire pour se rassurer. Et le coup de pistolet du départ.


(...)


Il en faudra de la patience pour enfin tout savoir de l'instant #Finisher de l'ami Ed'. Abandon et DNF? Bug de la puce? Qu'est-il advenu de notre héros des temps post-modernes? Blessure? Urgences?


Rien de tout cela, Ed' est tout simplement en adéquation avec sa "prépa" et sa condition du jour. 6h03 au compteur.


Nous avions parié sur un échec face au SUB6H ... Déception, la côte affichait égalité. On ne spécule pas avec le runner 2 et 3.0 apprenti-marathonien qui n'aime pas courir mais qui se "force à" guidé par d'autres considérations que le sport et la beauté du geste. Le runner 2 et 3.0 est ouvert comme un livre, il est PRé-VI-SI-BLE en diable. Il ne surprend que désagréablement par sa raideur à la dérision. Le crypto-showbiz du running 2.0 aurait-elle ses grosses têtes?


Notre note? 3/5
"Très mauvais film et acteur archi-mauvais. Mais l'ensemble est presque touchant par son soupçon de naïveté (ce sentiment nous semble autorisé par la maladresse et l'amateurisme de la réalisation ), et carrément drôle par sa loufoquerie confondante".

Il se murmure qu'une suite serait en préparation actuellement. Les bruits de couloirs parlent d'une autre ville et d'autres objectifs mais également hélas du maintien du même staff à la réalisation!


Cela promet en tout cas. Nous attendons avec impatience la côte pour le SUB6H des bookmakers ...




Le Joggeur Qui Râle



©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com