87th Championnats du monde sur Route (WC) » Imola › Imola (258.2km) | Présentation

Une semaine à peine après la fin de la 107ème édition de la Grande Boucle et la victoire impressionnante du jeune slovène de l'UAE Team Emirates, le peloton se retrouve finalement à Imola pour les mondiaux de cyclisme 2020. Mads Pedersen, l'homme arc-en-ciel ne défendra pas son titre. Le profil proposé en repli semble effrayer quelques coureurs par ailleurs. Nous vous proposons une présentation détaillée de ce parcours ainsi qu'une revue d'effectif ...







Présentation & Contexte (UCI)


Le programme des compétitions des Mondiaux UCI a été adapté pour tenir compte du contexte sanitaire mondial actuel, marqué par la pandémie de Covid-19 : seules les courses (en ligne et contre la montre) des catégories Elite seront disputées cette année. La majorité des meilleurs athlètes des catégories Hommes et Femmes Elite se trouvent en effet déjà en Europe, contrairement à leurs jeunes homologues (Juniors et Moins de 23 ans) dont les délégations nationales, pour une partie significative d’entre elles, ne seront pas en mesure de se rendre en Italie en raison des restrictions de voyage touchant les ressortissants de nombreux pays dans le monde. Dès lors, la limitation du programme aux catégories Elite permet de ne pas priver injustement une très grande majorité des jeunes athlètes de la possibilité de participer aux compétitions.

Bien que le départ et l’arrivée de toutes les épreuves soient prévus sur le circuit automobile d’Imola, les parcours proposés par le comité d’organisation se distinguent cependant par leur grande difficulté : le parcours de la course en ligne masculine mesurera 259,2 km pour un dénivelé positif total de près de 5’000 m, tandis que la longueur du parcours féminin sera de 144 km pour une élévation cumulée d’environ 2'750 m. Le circuit emprunté (28,8 km) sera le même pour les hommes et les femmes (9 tours pour les premiers, 5 pour les secondes), et comprendra deux côtes difficiles (3 km au total avec une pente moyenne de 10 % et des passages atteignant les 14 %). Ces caractéristiques permettront de proposer aux coureurs un profil comparable à celui d’Aigle-Martigny (Suisse) qui favorisera les puncheurs et les grimpeurs, et devrait donner lieu à des courses très animées.


L'ensemble du parcours comme si vous y étiez ...


Le circuit des épreuves contre la montre (à parcourir une fois pour hommes comme pour les femmes), assez plat, mesurera quant à lui 32 km et présentera une dénivellation de 200 m propice aux spécialistes les plus puissants de l’exercice chronométré.

Ville située à une quarantaine de kilomètres de Bologne, Imola avait déjà accueilli les Championnats du Monde Route UCI en 1968. C’est l’Italien Vittorio Adorni et la Néerlandaise Keetie van Oosten-Hage qui s’étaient alors imposés. L’Autodromo Enzo et Dino Ferrari a aussi été le théâtre de plusieurs arrivées d’étape du Giro d’Italia. Le comité d’organisation des Championnats du Monde Route UCI 2020 d’Imola peut donc s’appuyer sur une grande expérience de l’organisation d’événements internationaux et des infrastructures de classe mondiale. 

Programme des Championnats du Monde Route UCI 2020 :

-      Jeudi 24 septembre : contre-la-montre individuel des Femmes Elite

-      Vendredi 25 septembre : contre-la-montre individuel des Hommes Elite

-      Samedi 26 septembre : course en ligne des Femmes Elite

-      Dimanche 27 septembre : course en ligne des Hommes Elite.

David Lappartient, Président de l’UCI, a déclaré : « Je félicite le comité d’organisation d’Imola pour la très grande qualité du dossier de candidature qu’il a réussi à élaborer dans un laps de temps particulièrement court. Je tiens également à remercier les trois autres candidats, Peccioli (Italie), Alba Adriatica (Italie) et la Haute-Saône (France), qui ont eux aussi fait parvenir à l’UCI des dossiers solides. Le choix n’a pas été facile, mais cela démontre que même dans un contexte aussi difficile que celui que nous traversons, les Championnats du Monde UCI demeurent très attractifs pour les villes et leur région.

« Si la nouvelle de l’attribution des Championnats du Monde Route UCI 2020 à Imola constitue une excellente nouvelle, j’ai tout de même une pensée pour le comité d’organisation d’Aigle-Martigny et tiens à le remercier sincèrement pour son engagement et la qualité de notre collaboration ces deux dernières années.

« L’attribution des Championnats du Monde Route UCI en Italie cette année revêt aux yeux de l’UCI une dimension symbolique forte : dans un pays qui a grandement souffert de la pandémie de Covid-19 mais a su faire face avec courage et efficacité, la venue de notre événement annuel phare constituera, à son échelle, un signe de retour à la vie normale dans une région où la situation sanitaire est aujourd’hui sous contrôle.

« Je suis convaincu que les Championnats du Monde Route UCI 2020 d’Imola nous permettront à tous, malgré le contexte actuel difficile, de vivre une très belle fête du sport. Je vous donne rendez-vous en Italie, terre de cyclisme, sur l’un des circuits les plus exigeants de l’histoire des Championnats du Monde Route UCI, et me réjouis d’y assister à des courses qui s’annoncent magnifiques.  »




Documentation officielle (cliquer ci-dessous pour accéder aux documents)

Championnats du Monde Route UCI 2020 - Bulletin d'Informations Générales

Championnats du Monde Route UCI 2020 - Guide Technique

Newsletter UCI - Edition Spéciale - Championnats du Monde Route UCI 2020




Le Parcours


Les épreuves en ligne se disputeront – pour la première fois depuis les Championnats du Monde Route UCI 2014 de Ponferrada (Espagne) – uniquement sur un circuit à parcourir à plusieurs reprises, de 28,8 km avec départ et arrivée sur le célèbre circuit automobile Enzo et Dino Ferrari d’Imola. Après avoir effectué un départ fictif autour de l’Autodrome, le parcours mesurera 258,2 km pour les hommes avec un dénivelé positif total de près de 5’000 m, tandis que la longueur du parcours féminin sera de 143 km pour une élévation cumulée d’environ 2'800 m.


Tracé Course en Ligne - Imola 2020 ©



Le tracé, parcouru neuf fois par les hommes et cinq fois par les femmes, comportera deux difficultés, les côtes de Mazzolano et de la Cima Gallisterna, qui totalisent à elles deux 5,5 km d’ascension avec une pente moyenne de 10 % et des passages atteignant les 14 %. Le premier kilomètre et les trois derniers kilomètres de course de chaque tour s’effectueront sur le circuit automobile de Formule Un tandis que le reste du parcours traversera une région au relief vallonné, sur des routes étroites entourées de vignes.



Montée de Mazzolano - Imola 2020 ©





Montée de Gallisterna - Imola 2020 ©

Les six premiers kilomètres de ce circuit façonné pour les puncheurs et les grimpeurs correspondent aux six derniers kilomètres du tracé de l’édition 1968 des Mondiaux Route UCI, remportée par le coureur italien Vittorio Adorni.




Pour Davide Cassani, sélectionneur national italien, ancien coureur professionnel habitant la région et Président du Comité de promotion du tourisme d’Emilie-Romagne « ce sera un parcours difficile ; il faudra être capable de répéter les efforts, il y aura peu de récupération entre les deux difficultés, et la seconde sera suivie de trois kilomètres de descente sur une route sinueuse. La tactique d’équipe sera importante pour emmener les leaders jusqu’au bout. L’arrivée se fera en solitaire ou en petit groupe. »

Le circuit des épreuves contre la montre – à parcourir une fois pour les hommes comme pour les femmes –, assez plat, mesurera quant à lui 31,7 km et présentera une dénivellation de 200 m propice aux spécialistes les plus puissants de l’exercice chronométré.



Tracé Contre-la-Montre Individuel - Imola 2020 ©

« Ce sera un circuit très rapide, prévient Davide Cassani. Hormis deux petites côtes dans les cinq derniers kilomètres avant d’entrer dans l’Autodrome d’Imola, il sera taillé pour les purs spécialistes. On devrait enregistrer des moyennes supérieures à 50 km/h. »




Consultez L'ensemble des parcours et profils des Championnats du Monde Route UCI 2020

-Parcours des épreuves en ligne ( lien)

-Profil de l’épreuve en ligne Hommes ( lien)

-Profil de l’épreuve en ligne Femmes ( lien)

-Parcours des épreuves de contre-la-montre ( lien)

-Profil des épreuves de contre-la-montre ( lien)



Startlist


(187 engagés - *** Nos favoris ** Chance de figurer * Outisder)

Australie CLARKE Simon DURBRIDGE Luke HINDLEY Jai HOWSON Damien MATTHEWS Michael ** PORTE Richie *** HAMILTON Chris SCHULTZ Nick

Autriche BAYER Tobias GALL Felix PÖSTLBERGER Lukas SCHÖNBERGER Sebastian WILDAUER Markus ZOIDL Riccardo

Azerbaidjan ASADOV Elchin MIKAYILZADE Musa

Belarus KARALIOK Yauheni RIABUSHENKO Alexandr

Belgium BENOOT Tiesj ** NAESEN Oliver * SERRY Pieter STUYVEN Jasper VAN AERT Wout *** VAN AVERMAET Greg ** VLIEGEN Loïc WELLENS Tim **

Canada BOIVIN Guillaume CATAFORD Alexander HOULE Hugo WOODS Michael **

Colombie CHAVES Esteban * HENAO Sergio HIGUITA Sergio * LÓPEZ Miguel Ángel * MARTÍNEZ Daniel Felipe ** MUNOZ Christian TEJADA Harold URÁN Rigoberto *

Costa Rica AMADOR Andrey RIVERA Kevin

Czech Republic ČERNÝ Josef HIRT Jan OTRUBA Jakub ŤOUPALÍK Adam

Danmark EG Niklas FUGLSANG Jakob ** GREGAARD Jonas HONORÉ Mikkel Frølich JUUL-JENSEN Christopher PEDERSEN Casper VALGREN Michael HANSEN Jesper

Érythrée BERHANE Natnael GHEBREIGZABHIER Amanuel KUDUS Merhawi

Estonie KANGERT Tanel PAJUR Markus PRUUS Peeter TAARAMÄE Rein

France ALAPHILIPPE Julian *** BERNARD Julien ELISSONDE Kenny MADOUAS Valentin MARTIN Guillaume MOLARD Rudy PACHER Quentin PETERS Nans

Allemagne ARNDT Nikias DEGENKOLB John DENZ Nico GESCHKE Simon MARTENS Paul SCHACHMANN Maximilian ZIMMERMANN Georg

Grande-Bretagne CARTHY Hugh HOLMES Matthew KNOX James * PIDCOCK Thomas * ROWE Luke SHAW James

Grèce TZORTZAKIS Polychronis

Hongrie VALTER Attila

Irlande BENNETT Sam DUNBAR Eddie HEALY Ben MARTIN Dan * MULLEN Ryan ROCHE Nicolas

Italie BAGIOLI Andrea BETTIOL Alberto BRAMBILLA Gianluca ** CARUSO Damiano ** CONCI Nicola FABBRO Matteo MASNADA Fausto * NIBALI Vincenzo * ULISSI Diego * VISCONTI Giovanni

Japon ARASHIRO Yukiya NAKANE Hideto

Kazakhstan LUTSENKO Alexey ***

Lettonie LUKŠEVICS Viesturs NEILANDS Krists SKUJIŅŠ Toms *

Lituanie ŠIŠKEVIČIUS Evaldas

Luxembourg GASTAUER Ben

Mexique CASTILLO Ulises Alfredo

Moldavie RAILEANU Cristian

Maroc ZAHIRI Abderrahim

Pays-bas DUMOULIN Tom *** EENKHOORN Pascal OOMEN Sam TOLHOEK Antwan TUSVELD Martijn VAN BAARLE Dylan WEENING Pieter VAN DER LIJKE Nick

Nouvelle-Zélande BENNETT George * BEVIN Patrick FISHER-BLACK Finn SMITH Dion

Norvège EIKING Odd Christian HAGEN Carl Fredrik * HOELGAARD Markus JANSEN Amund Grøndahl LAENGEN Vegard Stake LEKNESSUND Andreas

Pologne GOŁAŚ Michał KWIATKOWSKI Michał ** MAŁECKI Kamil OWSIAN Łukasz PATERSKI Maciej ANIOŁKOWSKI Stanisław

Portugal COSTA Rui * GUERREIRO Ruben OLIVEIRA Ivo OLIVEIRA Nelson

Roumanie GROSU Eduard-Michael ȚVETCOV Serghei

Russie CHERNETSKI Sergei KUZNETSOV Viacheslav NEKRASOV Denis ROVNY Ivan STRAKHOV Dmitry RIKUNOV Petr

Rwanda MUGISHA Samuel

Slovaquie BAŠKA Erik BELLAN Juraj ČANECKÝ Marek CULLY Ján Andrej HARING Martin SAGAN Juraj TYBOR Patrik VLČÁK Martin

Slovenie BRAJKOVIČ Janez MEZGEC Luka * NOVAK Domen PIBERNIK Luka POGAČAR Tadej *** POLANC Jan TRATNIK Jan ROGLIČ Primož ***

Afrique du Sud DLAMINI Nic MEINTJES Louis *

Espagne VALVERDE Alejandro ** MAS Enric *** SOLER Marc LANDA Mikel *** BILBAO Pello SÁNCHEZ Luis León DE LA CRUZ David HERRADA Jesús *

Suède ERIKSSON Lucas LUDVIGSSON Tobias

Suisse ALBASINI Michael DILLIER Silvan GASPAROTTO Enrico HIRSCHI Marc * PELLAUD Simon SCHÄR Michael

Ukraine BUDYAK Anatoliy PADUN Mark

Etats-Unis CRADDOCK Lawson KUSS Sepp *** MCNULTY Brandon POWLESS Neilson *

Venezuela AULAR Orluis




Les récents champions du monde


  • 2019 PEDERSEN Mads

  • 2018 VALVERDE Alejandro

  • 2017 SAGAN Peter

  • 2016 SAGAN Peter

  • 2015 SAGAN Peter

  • 2014 KWIATKOWSKI Michał

  • 2013 COSTA Rui

  • 2012 GILBERT Philippe

  • 2011 CAVENDISH Mark

  • 2010 HUSHOVD Thor



Souvenirs du Yorkshire # 2019


 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com