Logo 2 (2).png
 
 
 

Identité #Le Trailer est-il un Runner comme les autres?

Mis à jour : févr. 12

Bonjour!

Le trail est un peu à la course à pied ce que le rugby est au sport collectif symbolisé par le football ... au final et malgré le pipeau communément admis par la runningogosphère, un truc de réactionnaires 2.0!

Valeurs magnifiques et chialantes pour les as de la troisième mi-temps et crapahuteurs de grands chemins vs. jérémiades et culte de l'égo-speed pour les autres, pour le coup tous mis dans le même paniers par ces tolérants intolérants de traileurs! Le zèle prosélyte des néo-convertis n'épargnent pas les crypto-hipsters des bois en shorts courts!

Hélas, le traileur, même barbu et salomon au pied n'en demeure pas moins, et bien souvent, qu'un runner 2.0 comme les autres ... le culte factice de l'authenticité décatie depuis des lustres et usurpé, en plus!

Propos ... 




Ne vous laissez plus impressionner par ces professionnels du "paraître authentique" arborant trop fièrement et avec fausse modestie (le paradoxe socio-cognitif du traileur 2.0, un runner 2.0 comme les autres ...) la cool altitude!

"Le traileur prosélyte est un usurpateur de valeurs qu'il détruit en se les accaparant. La gentrification du populaire par le parasite urticant et pénible! Le trail, c'était mieux avant, aime-t-il à scander, feignant de jouer les "vieux cons" pour rigoler en éludant que ce mieux d'avant était sans lui! cqfd ... Pitre!

 Traileur et valeurs ...

Le trail autorise un contact privilégié avec la nature! Exit les bornes et les bornes sur l'asphalte des villes polluées le dimanche matin pour attraper un saucisson! Ici, l'homme s'insère dans l'écrin de Gaïa avec respect! Ou pas.

Ce flirt de l'Homme avec le Sol est le terreau d'humilité, de solidarité. Tous égaux devant Maman ... ce paradigme renouvelle les rapports sociaux entre les runners, pardon entre les traileurs! Homme amélioré comparativement au runner des villes ... une Fable en puissance qui aurait inspiré de la Fontaine et qui inspire aujourd'hui les glossateurs à sensation!

Si le grandiose d'un decorum  de carte postale peut inspirer et susciter quelque humilité et principes salutaires ... hélas, la racine ou le gravier fera rapidement choir - voir même déchoir - le tableau en même temps que le bonhomme! Faut lever le pied ...

Le beau et les valeurs se vivent avant de se revendiquer! Le traileur revendiqué vit souvent peu, en tout cas beaucoup moins qu'il ne s’accapare! S'accaparer le beau et les valeurs, c'est participer de leur dévoiement à terme! Et le traileur revendiqué n'est pas seul. Il est fabriqué en série, à la chaine et en cadence infernale! Il pullule et pollue ... Il débarque en nombre et au pas de l'Oie. Il vient consommer de l'authentique à coup de "moi je" et à coût de "moi j'ai"!

Un bus de touristes allemands venait de débarquer dans le concept! A force de vouloir te démarquer des autres (des runners), tu les as emmenés avec toi. Tu gâches la fête des quelques puristes à la tolérance et patience désormais usées jusqu'à la corde. Dernier de cordé que tu es ...

Usurpateur donc des valeurs du trail "original", ça ne mangerait pas de pain si tu te tenais correctement, mais ...

Le traileur est un runner 2.0 comme les autres ...

... en pire! Et dire qu'il est des traileurs revendiqués à Paris intra-muros ... bref.

Le traileur "parvenu" est pris de zèle. Il déborde. Enthousiasme béat! Il ne sait déjà plus contemplé pour lui-même. Altruisme phagocyté par l'égo, il entend faire partager sa "nouvelle" passion qui sommeillait toujours en lui, d 'ailleurs, dixit lui-même.

Et ce qui devait arriver arriva. Le runner fuyant l'asphalte pour les sentiers, revendiqué traileur, bouclait la boucle et redevenait runner 2.0 ... Incorrigible toi! Le déclin cognitif en matrice.

Les perches à selfies grouillaient désormais dans les courses jusqu’alors épargnées par ces enfantillages enrobés d'altruisme et de générosité factices. Le runner 2.0 entend désormais maîtriser la nature en la captant sans la sentir. Il pixelise Gaïa, numérise l'éternel pour la figer rien que pour lui.


 Le traileur 2.0 est un taxidermiste naturo-numérique!


Le trail, c'est aussi du sport! Du sport pour les vrais, les baroudeurs. Ça borne au déca-kil easy! Le Dénivelé positif, ou D+, est le juge de paix du vrai! Le traileur 2.0 pourra bander son égo en affichant ses statistiques sur les réseaux sociaux #Selfie ...

Concours d'égo, le traileur 2.0 fera dans la surenchère pour buzzer et impressionner un public numérique abstrait! Il se blesse? Pas grave, il affichera fièrement les stigmates de son héroisme pas discret en feignant de quémander des "conseils" à une foule incompétente qui ne se privera d'étaler une science en forme de fin de pot de confiture! On étale bien s'il vous plait! Le traileur 2.0 s'adresse à ses semblables!

Le traileur 2.0 à perche selfie aimera se filmer "live" pour partager sa passion et satisfaire sa petite communauté. Hélas pour lui (ou pour elle), l'ultra et ses barrières horaires, ainsi que le parcours, ça se respecte! Le concept ici de #Finisher est dépassé et le mérite réside désormais dans l'audace du port de dossard ... bientôt l'idée de faire un ultra sera salué comme un exploit. En attendant le e-trail depuis son canapé? Formidable récit de ton échec sur cet ultra, avec la petite musique en fond pour faire comprendre aux débiles que c'est le moment d'être empathique ...


Pire encore, le traileur déguisé. Jaloux (ou jalouse) de la beauté simple et sans artifice de la nature, ce traileur gesticule pour ramener les regards vers lui! Regardez moi! Le traileur 2.0 déguisé n'entend pas se faire voler la vedette par le parcours et le cadre tout en y allant de son pathos sur la beauté du site! Ça doit remonter à la petite enfance tout ça ... on peut à la rigueur tolérer ce carnaval pour les courses urbaines et grises, mais pas ici! La star, ce n'est pas toi, laisse donc ton égo de coté et admire, humblement!

La démocratisation c'est bien. La vulgarisation beaucoup moins. Le traileur 2.0 et son frère jumeau runner 2.0 sont des êtres vulgaires et sans pudeur. L'égo aux manettes, catalysé par les réseaux sociaux,érige en roi son hôte et entend pour ce faire détruire ce qu'il embrasse.


Se filmer en gros plan au milieu d'un décor de carte postale pour affirmer son "moi je" à la face du monde (numérique) ... Pathologie? Manifestation extériorisé du déclin psycho-socio-cognitif? Le traileur 2.0 finit par regarder la nature par le prisme de sa go pro en s'émerveillant moins des images qu'il capte, capture et arrache à celle-ci que des vues qu'il recueille!

Que pensent les traileurs des traileurs 2.0?


Le Joggeur Qui Râle

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com