CHASSE: Comment bien pratiquer le TRAIL malgré les balles |LJQR

Mis à jour : oct. 5

CHASSE - SAISON - TRAIL . Les astuces pour kiffer malgré tout.

Tous les ans, à l’automne, c’est la même rengaine … Les pro- et anti-chasse s’affrontent avec en filigrane la pratique du Trail. Les trailers chasseurs se font discrets, mais ils existent sans nul doute … La passion et le pugilat oratoire n’attendent que le faits divers tragique pour inonder les réseaux sociaux à coup d’arguments creux et « déjà vu » (comme disent les américains raffinés) ! Mais revenons à notre question, Comment et surtout pourquoi continuer le trail en période de chasse …


Comme le chasseur, le trailer aime parcourir la nature sur-équipé!

Comment ?


Bien s’organiser pour partir à l’heure de pointe de la gerbe de plomb. Le dimanche matin à la fraîche dans une belle forêt reculée réputée pour son abondance en cervidés et autres sangliers ! Le trail urbain n’a pas vraiment droit de citer ici, trop facile. Une pensée spéciale pour celles et ceux jouant de la frontale pour être les premiers sur place, chapeau les gars !

Niveau équipement, exit le fluo et le « mas-tu-vu », c’est has been!Optez pour le sombre, le simili camouflage (n’allez pas jusqu’à singer le chasseur, soyez originaux et singuliers bon sang). En harmonie avec la nature, ne surtout pas agresser visuellement les animaux, c’est aussi cela l’écologie (lutte contre la pollution visuelle).

Niveau parcours et itinéraire, suivre le bruit des détonations et foncer vers l’agitation balistique, gage d’un spot de qualité ! Le doux parfum de l’imprévu ...

Ces conseils vous paraissent farfelues et dangereux ? Minute papillon, l’heure a sonné d’évoquer l’équipement rudimentaire … L’armure médiévale devrait vous permettre de travailler le physio’ et les muscles du tronc tout en étant à l’épreuve des gerbes de plomb (optez pour le Tout Diamètre, on est jamais à l’abri d’un bout portant, la différence entre un bon et un mauvais chasseur demeurant discutée depuis toujours …).

Ceci étant précisé, pourquoi pratiquer ce sport extrême ?

Pourquoi ?


Pourquoi pas ! Chacun fait ce qu’il veut et ce ne sont pas ces quelques rétrogrades chasseurs (qui ont l’audace de tuer ce qui fera leur viande plutôt que de l’acheter tuée et conditionnée par les experts des abattoirs et de la grande distribution, à l’abri des regards et des oreilles dans ces usines de la mort en grande périphérie …) qui vont nous empêcher de gambader librement le dimanche matin sur ce spot à 30 minutes seulement en voiture (le trailer roule beaucoup et a besoin d’espace pour son matos, le combo SUV – Diesel est un must have) de chez soi ! Non …

Le trailer est volontiers militant. Militant de son sport et pro-nature et donc pro-animaux mais rarement végétarien … Courir en terre et saison de chasse, c’est refuser de se soumettre aux lobbies pro-chasse, à la barbouzerie, aux diktats ruraux et campagnards. Le trailer citadin a des principes et entend se réapproprier la nature armé de son équipement dont la fabrication est hélas délocalisée à l’autre bout du monde … Pris en tenaille entre ses contradictions, le trailer anti-chasse 2.0 est prêt à dégainer sa logorrhée sitôt le fait divers viendra chier sur des chasseurs forcément alcoolisés et brutaux.

Le trailer soigne sa conscience comme il peut … Précision ultime, l’auteur de ces lignes n’est pas pro-chasse ni intime de chasseurs. N’étant pas végétarien, il se permet juste de la fermer afin de ne pas hurler avec ces loups qui achètent de la viande d’animaux tués par d’autres, ce qui ne dispense par la critique contre certaines pratiques archaïques par ailleurs.



Le Joggeur Qui Râle




Bloggeur spécialiste du running dit 2.0. Le Joggeur Qui Râle croque le runner numérisé de sa mâchoire impitoyable. Ennemi de la susceptibilité et des fragiles.

Pratique accessoirement la course à pied [du 800m piste au marathon], le vélo et la natation.

 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com