DOPAGE: Le film CALVIN - Épilogue | LJQR

Mis à jour : oct. 8

LUTTE ANTI-DOPAGE - AFFAIRE CALVIN - AFLD . Le Conseil d’État confirme au fond et en dernier recours la décision de suspension de 4 ans prononcée à l'encontre de Clémence Calvin par l'AFLD [Mise à jour au 26.09.2020]


Le feuilleton Clémence Calvin "courait" depuis février 2019 et ce contrôle rocambolesque à Ifrance (Maroc) par des agents de l'AFLD.


Un marathon juridique (administratif) ...



« Une crise se conjugue rarement au singulier. Généralement une crise engendre une autre crise, et ainsi de suite. La FFA n’échappe pas à la règle. »(Fabien Gargam)

Petit rappel du contexte ...


Le 3 avril 2019, le journaliste Thierry Vildary annonce sur le réseau social Twitter qu'une « athlète française médaillée longues distances refuse un contrôle inopiné AFLD la semaine dernière à Ifrane au Maroc. Interpellée dans la rue, elle aurait refusé de se soumettre aux contrôleurs ».

Au petit jeu de la déduction, c’est le nom de Clémence Cavlin qui sort … La polémique se nourrit d’un autre fait, antérieur à ces révélations, le refus de l’homologation de son record national de 5km (route) réalisé à l’occasion du semi-marathon de Paris le 10.03, laquelle validation postule un contrôle anti-dopage. L’athlète française argue le caractère anecdotique de ce record (ce qui n’est pas totalement délirant encore qu’un record national est toujours bon à prendre, nous semble-t-il).

Bref, depuis son retour de grossesse, Clémence Calvin est dans le viseur de l’AFLD (Agence française de lutte contre le dopage) … Des soupçons que ses premiers pas sur marathon à Berlin lors des championnats d’Europe à Berlin (médaille d’argent) n’auront guère dissipés.

L’occasion de retracer à grands traits la trajectoire de cette athlète jadis adulée par certains amateurs, et pour le moins appréciée par sa Fédération, à travers quelques dates et performances …



Bio express


Nom : Calvin

Prénom : Clémence

Née le 17/05/1990 à Vichy

Club (2018/2019) : Sco Sainte-Marguerite Marseille


Record personnel :

  • Marathon : 2h23’41’’ (record de France) - 2019

  • Semi-Marathon : 1h09’52’’ - 2018

  • 10 km (route) : 31’20’’- 2018

  • 10 000 mètres : 31’52’’86- 2014

  • 5000m : 15’07’’58 - 2014

  • 1500m : 4’16’’21 - 2014


Palmarès :

  • Championne de France de cross long en 2013 et 2016 et de cross court en 2014

  • Championne de France de 1500m en 2014 et de 5000m en 2015

  • Vice championne d’Europe de Marathon en 2018 (2h26’28’’)

  • Vice championne d’Europe de 10 000m en 2014 (32’23’58)

  • Coupe d4europe du 10 000m en 2014 (31’52’86)

  • Vice-championne d’Europe de Cross par équipe en 2013 et 2015


Clémence Calvin est un athlète présente au haut niveau depuis ses plus jeunes années. Ogresse sur le cross depuis les jeunes catégories (invaincue en 2008 par exemple et convoquée en équipe de France dès 2007), l’athlète résidente de Martigues s’est fait une place dans la hiérarchie nationale puis européenne en allongeant progressivement la distance …

Sans remonter trop loin, brefs regards sur les performances marquantes de Clémence Cavlin à compter de 2010 … Précision, la fiche FFA précise que Samir Dahmani l’entraîne depuis 2012. Sa licence n'a pas été mise à jour depuis 2018/2019.


2010 (20 ans)

1500m > Season Best > 4’30’’45

5000m > 16’38’55

Cross > Titre régional > Sélection équipe de France Espoirs pour les Europe


2011

1500m > 4’26’’45

3000m > 9’09’24

5000m > 15’59’’88

10 km route > 34’42’’

Cross > Sélection équipe de France Espoirs pour les Europe

Les gains de performance sur 1500m sont cohérents. Sur 5000m, un gap de presque 40’’ frappe l’esprit.


2012

1500m > 4’31’’04

3000m > 9’26’’97

5000m > 15’57’’85

10 km route > 33’30’’

Cross> 3eme Espoirs aux Europe de Cross à Budapest

On observe un gain de 1’12’’ par rapport à 2011 sur 10km route. Vu la base de référence – qui est plus que correcte – rien d’alarmant.


2013

3000m > 9’14’’30 (salle)

10 km route > 32’35’’

Cross> Championne de France Elite de Cross long




Sur 10 km route, Clémence Calvin enfonce le clou avec un gain de 55’’ sur sa best de 2012.


2014

1500m > 4’16’’21 (record personnel)

3000m > 8’53’’10

5000m > 15’07’’58 (record personnel)

10 000m > 31’52’’86 (record personnel)

Cross> Championne de France de Cross court


Championnats d'Europe 2014 - Finale 10000m Femmes


Grosse année 2014 pour Clémence Calvin qui y installe ses records personnels sur 1500, 5000 et 10000m ! Sur 1500m, le PB prend 10’’ . Sur 5000m, c’est 50’’ de mieux ! Record sur 10 000m également avec 31’52’’86 !


2015

1500m> 4’29’’80

3000m > 9’26’’18

5000m > 15’53’’28

10 km route > 32’00’’

Cross> Sélection équipe de France aux Europe (7eme)

Sur 10 km route, un mieux de 35’’ et un chrono approchant son PB sur piste de l’année précédente.

Forfait aux championnats du monde de Pékin, après avoir dû faire face au virus de la varicelle et à un zona thoracique.


2016

10 000m > 32’06’’23

Semi-marathon > 1h11’17’’

Cross > Championne de France de Cross Long Élite


Le Mans 2016 : Cross Long Femmes (Victoire de Clémence Calvin)



Un premier semi-marathon et une marque honorable en 1h11’17’’. Un 10 000m solide et un titre sur cross long. Une année de transition prometteuse.

Forfait pour les championnats d'Europe d'Amsterdam en raison d’un nouveau zona.


2017

10 km route > 34’41’’

Pas de performance "remarquable" ni de chrono sur cette année 2017.


2018

10 km route > 31’20’’ (record personnel)

Semi-marathon > 1h09’52’’ (1h09’49’’) (Record personnel)

Marathon>2h26’28’’ (Berlin, vice championne d’Europe pour son premier essai sur la distance)

Cross> 7eme aux France de Cross Long Élite de Plouay (en évitant les parapluies !)


Championnats Européens / Athlétisme : Clémence Calvin en argent pour son premier marathon !



Depuis 2017, Clémence Calvin privilégie la route. Rien d’anormal quand on projette le passage sur la distance mythique. 2018 donc se solde par un record personnel sur semi-marathon (peu de référence sur la distance, hormis 2016 et un solide 1h11’’17’) mais aussi sur un 10 km route en 31’20’’ à Langueux.


2019

Semi-marathon > 1h10’15’’ (dont record de France du 5 km route – non homologué pour refus de contrôle anti-dopage idoine)

Marathon > 2h23’41’’ (Paris – record de France)

Un record de France sur Marathon (qui tenait depuis 2010 et Christelle Daunay avec ses 2h24’22’’)


L’affaire Calvin



Enquête - Sur la piste de Clémence Calvin



Face aux accusations et aux remous médiatiques de l’affaire, Clémence Calvin a pu organisé sa contre-attaque médiatique. D’abord lors d’une conférence de presse jugée assez peu convaincante puis par le biais d’une tournée des plateaux télévisés et radiophoniques …


Calvin «C'était tout sauf un contrôle» - Athlétisme - Affaire Calvin



Quiconque a pu suivre la conférence de presse dans son intégralité a ressenti ce grand malaise. Le malaise que l’on ressent soit face à un menteur. Soit face à une personne acculée par l’accusation calomnieuse. A chacun de se faire un avis …



Stade 2 - Clémence Calvin se défend des accusations de dopage pour la première fois à la télévision



L’accusée face à son accusateur public, ou l’épilogue médiatique de ce premier Acte.

Au final, cette joute entre Thierry Vildary, l’AFLD et Clémence Calvin et ses avocats nous laisse l’impression d’un grand n’importe quoi, sur fond de buzz , de laxisme au niveau de la fédération et de voyoucratie … Avec comme arène et autant d’arbitres que d’internautes, les médias et les réseaux sociaux. Ou la spectacularisation de la Justice.


Sinon, début octobre, Hicham El Guerrouj, double champion olympique en 2004, a affirmé, vendredi, dans un entretien accordé à l’AFP, que la ville d’Ifrane, malgré sa réputation sulfureuse, "n’a jamais été une plateforme pour le dopage".


Depuis Clémence Calvin a pris 4 ans de suspension par la Commission des sanctions de l'AFLD (Agence française de lutte contre le dopage - le 11 décembre dernier). Ce lundi17 février 2020, elle faisait appel devant le Conseil d’État de cette décision. Quelques jours auparavant, le Cour suprême administrative estimait – jugeant sur le fond les deux appels à la levée de sa suspension provisoire, examinés en référé en avril et juillet de l'année dernière - que les rapports rédigés par les deux préleveurs et le directeur des contrôles de l'AFLD, Damien Ressiot, « étaient cohérents ». « Nous pensons que ce récit (celui de Clémence Calvin) est mensonger » ...



La validation du Conseil d’État en date du 28 février 2020


Le Conseil d’État a donc rejeté le recours de l’athlète française, considérant que sa suspension provisoire prononcé fin avril 2019 par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) était « justifiée ».


A l'appui de ce recours, des motifs qui dépassent le sport! Ainsi, à l'appui du recours, l'argument suivant: « les dispositions du code du sport qui permettent à la présidente de l’AFLD de prononcer de telles mesures de suspension provisoires dans l’attente de la décision de la commission des sanctions, méconnaissaient le droit au travail dès lors que les suspensions n’étaient pas limitées dans le temps ».



Outre la confirmation de sa suspension provisoire, le Conseil d’État rappelle les éléments de faits et notamment que ...


"les rapports établis (par les deux autres ) agents assermentés indiquent qu'ils ont abordé dans la rue Clémence Calvin, le 27 mars à 17h55, et décliné leur identité et la raison de leur présence, mais que celle-ci, après avoir dans un premier temps semblé disposée à se prêter au contrôle, a gagné une salle de sport où se trouvait son compagnon (Samir Dahmani), puis a pris la fuite en courant avec le concours de celui-ci et n'a pas réapparu le soir à son domicile entre 20h et 21h".


et que si ...


"Si Clémence Calvin conteste que les intéressés se soient prévalus de la qualité d'agents de l'AFLD et lui aient notifié leur intention d'effectuer des prélèvements et si elle indique avoir quitté les lieux pour conduire à la pharmacie son enfant qui aurait chuté du fait d'un de ces agents, les éléments qu'elle produit au soutien de ses allégations ne sont pas de nature à remettre en cause les constatations opérées par des agents assermentés, qui, contrairement à ce qui est soutenu, ne sont pas entachées d'incohérences ou de contradictions"


L'instance administrative suprême a également ordonné à Clémence Calvin de verser 3 000 euros à l'AFLD au titre des frais de procédure.


Mais rassurez-vous, la saga n'est assurément pas terminée puisque la française a déposé un recours contre sa suspension de 4 ans (il ne s'agissait jusqu'alors que d'une bataille autour de sa suspension provisoire) ...



Ainsi, le 12 mars 2020 - Référé contre sa suspension de 4 ans


Clémence Calvin contestait sur la forme sa suspension de quatre ans pour s'être soustraite à un contrôle antidopage au Maroc en 2019 et espérait voir la sanction être repoussée (en attente d'un jugement sur le fond) dans l'optique d'une participation aux Jeux Olympiques de Tokyo (Japon) de 2020. Le Conseil d’État allait confirmer la sanction et ... les JO n'auront pas lieux!


Les époux (Calvin-Dahmani, ce dernier étant lui aussi sanctionné dans les mêmes termes) avaient fui le contrôle et avaient accusé trois personnes de l'avoir agressé dans la rue pour la forcer à se contraindre à un contrôle. "La condition d'urgence prévue ne peut être regardée comme remplie, a rétorqué le Conseil d’État à ce référé. Aucun des moyens que Mme Calvin (ou M. Dahmani) invoque à l'appui de ses conclusions et qui sont relatifs à la régularité de la procédure disciplinaire, à la faute qui lui est reprochée et à la durée de l'interdiction, n'est propre à créer, en l'état de l'instruction, un doute sérieux quant à la légalité de cette décision."


La sanction court donc jusqu'en 2023, privant Calvin des JO (de 2021 donc) et des mondiaux d'Eugene (Oregon-EU) en 2022.



Épilogue - 25 septembre 2020 - Le conseil d’État déboute définitivement Clémence Calvin


Les éléments qu'elle (Clémence Calvin) produit au soutien de ses allégations ne sont pas de nature à remettre en cause les constatations opérées par des agents assermentés qui, contrairement à ce qui est soutenu, ne sont pas entachées d'incohérences ou de contradictions", note dans sa décision le Conseil d’État, qui a suivi le rapporteur public.


La suspension privera la native de Vichy de compétions jusque courant 2023 (année de ses 33 ans et de sa résurrection?).


L'AFLD, largement mise en cause par l'accusation se montrait satisfaite de cette confirmation:


Nous étions sereins, mais nous sommes très satisfaits. Le Conseil DdÉtat donne définitivement raison à l'AFLD et vient clore une polémique qui n'avait pas lieu d'être", a déclaré le secrétaire général de l'agence, Mathieu Teoran à l'AFP. "Le Conseil d’État confirme qu'il y avait des faits contre une version mensongère élaborée par des sportifs pour tenter d'échapper à leurs responsabilités", a-t-il ajouté.



Le Joggeur Qui Râle





 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com