Logo 2 (2).png
 
 
 

Confinement # L'armée doit-elle tirer à vue sur les runners récalcitrants ?

Updated: 5 days ago

Le Runner 2.0 est décidément incorrigible. En plein épisode de pandémie du COVID-19 dont la courbe des cas est dramatiquement exponentielle et à l'heure où les responsables des autres pays ont pris la mesure du risque, la France du running 2.0 fait de la résistance. Pas de la résistance immunitaire et encore moins cognitive, non, mais une résistance d'un nouveau genre, sui generis. Le Runner veut aller courir coute que coute. Il entre donc en résistance, selfie et capture Garmin à l'appui postés sur les réseaux sociaux.

Face au phénomène et aux risques induits, l'armée doit réagir avec fermeté!




Théâtre des opérations


"Fuck le Virus!", "Le Virus ne m'empêchera pas de courir!", "Ils ont dit sur BFM qu'on avait le droit!" etc etc etc ... Le runner 2.0 est fort agité ces derniers temps! En effet, il se demande s'il va pouvoir continuer à courir , et par ricochet à pouvoir poster ses exploits moribonds sur les réseaux sociaux. En bref, il a peur de ne pas avoir son shoot de pouces bleus frelatés quotidiens! C'est injuste!


Chacun y va de sa petite dérogation auto-délivrée.


SI certains ont d'ores et déja misé sur le bon mot et le calembours sauce Corona pour s’enivrer de notifications Facebook par substitution, d'autres ont pris le chemin du maquis. Traduction: ils vont courir malgré les injonctions contraires, et en groupe SVP! Les rebelles!


Convaincus d'être les nouveaux héros des temps Modernes, sourds aux directives gouvernementales en opposition avec les moutons serviles, ces runners 2.0 crachent postillons et gouttelettes sur le bon sens élémentaire.


Et pourtant, ils ne font pas l'unanimité sur les réseaux sociaux quand ils étalent leurs exploits libertaires! Une émancipation pourtant très aliénée à la quête de reconnaissance alternative sur ces mêmes réseaux, car s'ils désobéissent, c'est avant-tout pour le clamer et le faire savoir sur groupes de running ...


Nous ne sommes plus à un paradoxe près avec ces crétins.


Le bon sens donc, et les remarques - tantôt véhémentes, tantôt pédagogiques - de la "communauté" running (laquelle, en ces circonstances exceptionnelles, sait faire montre de Raison ... soulignons le) insuffisantes, et avec le confinement décrété, la prophylaxie va se faire coercitive.


Le bruit des bottes couvrent le fracas de l'attaque talon!




Sniper des ville versus Sniper des champs ...


Puisque ces warriors n'ont peur de rien et entendent désobéir, rappelons-le non pas à l'Autorité politique (laquelle gesticule de contradictions en lâchetés) mais au bon sens, ne faudrait-il pas leur opposer une force de frappe à la hauteur de leur courage intarissable et tellement ostensible.


La gaudriole contre la force.


Le runner intrépide si fier de ses blessures de "guerre" en temps de paix (TFL, tendinite, douleur dans une zone indiquée par un rond en mode selfie-pied posté sur facebook ...) pourrait désormais jouer dans la cour des grands avec un pruneau dans le genou décoché par un sniper habilité.


Avouez le, ça a quand même plus de gueule que Do Not Finisher sur le trail de ton bled pour cause d'entorse et gadin sur racine ponctué d'un selfie de ta S-Lab terreuse! Non?


On devrait voir alors très rapidement et sans effusion de sang excessive le drapeau blanc s'agiter tel une médaille de finisher après un effort de 5h12 au marathon de Paris ...


Attention, le selfie-urgences du bolossé sera sanctionné par la confiscation et la destruction du matériel (smartphone, camelbak, compression, runnings et tout le barda).


La Loi martiale!


Pour le crétin de base, un virus, une pandémie, c'est un peu quelque chose d'abstrait. Un genoux en lambeaux, c'est beaucoup plus graphique. Ça lui parle davantage ...


La société du confort et pacifique a autorisé la prolifération d'êtres inconséquents aux douces illusions d'immortalité. Tout n'est que Happy End dans cette matrice de l'indigence ostensible.


Le retour du concret précoce est le meilleur service à leur rendre.



Le Joggeur Qui Râle




1,439 views

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com