Logo 2 (2).png
 
 
 

Diegem Telenet Superprestige 2019 # Worst et van der Poel l'emportent

Annemarie Worst et Ceyline del Carmen Alvarado se sont livrées un duel sublime ce dimanche soir sur le parcours nocturne de Diegem (6e manche du Superprestige 2019-2020) . La première nommée règle Alvarado très sûrement au sprint. Kastelijn complète en retrait un podium encore une fois néerlandais. Pauline Ferrand-Prévot conclut 18eme à 3'05'' pour son retour sur le CX (elle sera revue les 4 janvier sur le Cyclo Cross de Troyes Rosières, le 12 janvier pour les Championnats de France à Flamanville, les 19 janvier à Nommay et le 26 janvier à Hoogerheide pour les deux dernières manches de la coupe du monde UCI, en espérant une invitation pour les mondiaux de Dubendorf le 2 février 2020).



Chez les hommes, on se demandait qui pourrait bien taquiner Mathieu van der Poel dans la nuit de Diegem. Toon Aerts, Vanthourenhout, Iserbyt, Pidcock, Sweeck, van Kessel ... étaient engagés sur la startlist. Mais c'est encore - et toujours - Mathieu van der Poel qui l'emporte après une sèche attaque sur le troisième tour au sortir du dévers. On ne le reverra plus. Iserbyt confirme, second, ses excellentes dispositions actuelles, devant Vanthourenhout.



Annemarie Worst sûrement au sprint (c) Telenet SuperPrestige

Alvarado, Worst et Kastelijn et un temps Cant en mode yoyo ont animé l'épreuve nocturne de Diegem. Le trio néerlandais formait ensuite un quinté d'athlètes néerlandais mais le dernier tour allait voir s'expliquer les trois premières citées. Dans les derniers méandres du parcours, Alvarado, qui menait alors la bataille, et Worst allait devoir s'expliquer. C'est finalement Annemarie Worst qui réglera le sprint, sûrement, pour l'emporter devant Alvarado et Kastelijn.



Les deux compatriotes Ceylin del Carmen Alvarado et Annemarie Worst nous ont offert un spectacle d'une particulière intensité dans l'ultime tour de Diegem ...




Plus tard chez les hommes, 5 hommes prenaient vite les devant. Mathieu van der Poel, Iserbyt, Pidock, Merlier et van Kessel. Un groupe d'hommes n'était cependant pas loin derrière et le peloton comptait régulièrement une dizaine d'hommes. On devinait limpidement que les plus forts du SOIR étaient MDVP et Iserbyt, ce dès l'amorce du troisième tour, même si Merlier tentait de chasser. Ce n'est pas une glissade qui allait distancer van der Poel, lequel refaisait son retard sur le belge Iserbyt.


Derrière nos deux glorieux, Merlier, van Kessen, van der Poel (frère), Vanthourenhout, Hermans, Sweeck, van der Haar et Pidcock. Stybar était plus en retrait, encore que. Le groupe se recomposait dans l'attente d'une nouvelle salve. Quelle dextérité de MDVP sur le gros dévers du parcours. Un gap se creusait à la sortie de cette difficulté. L'adversité est sonnée. Course tuée dès avant l'amorce du 5/8 tours. Le passage sur le sable illustre une puissance hors-norme et une supériorité incontestable encore une fois.



Iserbyt et consorts accusent 22" à l'amorce du 6/8 tour. Une avance qui stagne à 20'' sur Iserbyt et 22'' sur Vanthourenhout à l'amorce de l'avant-dernière boucle. Van Kessel chutait avant les escaliers ... Iserbyt s'émancipait de Vanthourenhout (+20'' sur le leader) et revenait à 14'' de MDVP à la cloche. Merlier et Sweeck venait ensuite.




Mathieu van der Poel l'emporte sans émotion en gratifiant le public d'un saut sur l'avant-dernier pont devant Iserbyt (+9'') et Vanthourenhout (+28''). Sa 15eme victoire de la saison en 16 dossards. Merlier échoue au pied du podium devant van der Haar et Sweeck.


Pour toi public ...


Au général du SuperPrestige 2019/2020, c'est Laurens Sweeck  (6eme ce soir) qui prend la tête à Toon Aerts, qui souffre toujours des côtes et absent à Diegem. Sweeck compte désormais 69 points, soit deux de plus qu'Eli Iserbyt (convaincant second ce soir derrière l'intouchable). Lars van der Haar (64 points), Quinten Hermans (63), Corné van Kessel (61) et Aerts (60) viennent ensuite. Le suspense est intact à deux manches de la fin, lesquelles se dérouleront à Merksplas (9 février) et Middelkerke (15 février) en 2020 donc ...


Mathieu van der Poel, qui n'a participé qu'à deux manches - pour deux victoires - n'a que 30 points et n'est donc pas dans le coup.




Revivre en intégralité les courses ELITE H et F





Normal normaux, bicyclette vélos!






0 vue

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com