Elite # Les dessous du Running chic ...

Mis à jour : 28 déc. 2019

Élites oui, et runneuses! Mais pas en terme de performance et de chronos canons! Les bombes ici, ce sont les membres de cette communauté urbaine chic & choc! Les filles spirituelles de Géraldine ringardisent leur mère par le booty et l'insolence décomplexée! Pathos esprit running décliné profession de foi et #Hashtag, la communauté gesticule (on aurait pu dire "se dandine") autant sur le ter-ter que sur le Net!

Défense d'entrer pour les moches, les petits et les sans le sou ... insuffisant cependant pour nous faire tourner les "talons". Anguille, #LJQR s'est infiltré!

Note de synthèse ... 




Le crew de bombass en short sévit dans trois cénacles ... le Net, le bitume et les boutiques. Les trois s’enchevêtrent avec classe et élégance. Mais quand la faute de gout et l'excès vient à poindre, la vulgarité court alors plus vite que nos ambassadrices de charme ... Digressions sexistes? Sauf à postuler que toutes les femmes sont des êtres superficielles aliénées par la culture marchande, oui! Cette réduction n'est pas sérieuse de la part des chiens de garde de l'idéologie dévoyée, aussi nous assumons nos mots en se moquant des maux que nous prêteront les aveugles cognitifs qui ne veulent pas voir, comprendre et se laisser un peu aller ...

Les runneuses de France ne sont pas toutes #JesuisGéraldine,  loin s'en faut, le voudraient-elles même!

Ces propos liminaires posés, digressons ...

Au commencement était Géraldine, Reine du Run Chic et Choc. Boutique de quartiers, events sportivo-mondains hype et communauté 2.0 en forme de garde rapprochée. Point commun? Ça ne taille pas au-delà du 36 (bon allez 38 pour jouer la carte "open" ...). Le casting à peine tacite opère de facto ... les "moches" sont guidées vers la sortie avec tact! Nombreuses sont les confidences d'ex-ceci ou d'ex-cela congédiées ... la société en miniature et caricature! Quoique ingambe et nantie généreusement par dame Nature, Géraldine ne pouvait totalement s'absoudre des ambitions de ses "filles" spirituelles ... un grand classique de la politique et de la trahison! #RunofThrone

Géraldine avait créé des clones en pire ... l'arrogance éclipsait la pseudo-modestie!

Cynthia est une runneuse chic ...

Il faudrait être une gueuse pour se laisser-aller à la faute de goût et au "déparaillage" pendant un "run"! Un peu de dignité que diable! La classe en toute circonstance est le nouveau crédo des urbaines en short! Le total look casual sport est étudié au bistouri social! Le must have? Le zest - négligée - à l'arrache ... ringard le textile technique trop prêt du corps! La runneuse "in" doit pouvoir déambuler dans le Marais tout de sport vêtu! #UnRunUnBrunch

Chaque communauté a ses adresses! Son identité! Hélas, à trop s'épier, chacune s'homogénéise et finit par se ressembler, à un logo ou un liseret de couleur près! #MoiJe n'est au fond qu'un #WeAre ...

Le sport, pour Cynthia, n'est que la phase émergée d'un iceberg vestimentaire, mode et affirmation ostensible, mercantil du #MoiJe ...

Géraldine et sa #Team: coté sport ...

Après deux heures de maquillage wateproof de chez Chanel Sport, Géraldine - toujours dans le game, donc - convie sa #Team dans quelques points de ralliement "où il faut être vue" de Paris ... Boulevard Saint-Germain, par exemple! L'occasion d'étrenner des semaines de shopping ... hypocrisie de façade et/ou uniformisation des goûts, les compliments se croisent sans fausse note. L'amitié tout simplement ...

Au programme de cette "petite sortie entre copines"? Un café Latte dans la brasserie du mec d'une copine hélas pas là aujourd'hui ... Hélas, ce mercredi, il fait beau. Difficile de ne pas courir un peu ... Christelle prie dans son for pour ne pas suer devant ses copines et être à son entier avantage pour la séance photo "obligatoire" au Parc!

Certaines mauvaises langues (le qualificatif "langues de vipères" est déjà pris, par qui vous savez ...) avancent sournoisement que Géraldine, Cynthia et consorts se moquent éperdument du running, qui ne serait au final qu'un prétexte à acheter quelques fringues hors des sentiers battus et à s'exhiber sur les réseaux sociaux (le running est le nouvel eldorado de l'ego en binôme "moi je"/"moi j'ai" défloré à 100 à l'heure comme une levrette de course). Méchanceté gratuite des jalouses! Pire encore, ces perfides 2.0 répandent la rumeur comme quoi nos ambassadrices du bon goût et du sport chic & choc mépriseraient les joggeuses du dimanche en léger surpoids!


Il faut bien avouer que, coté esthétisme et "svletesse",  le crew gravite loin au dessus des troupeaux gesticulant dans les parcs parisiens à l'approche des beaux jours pour maigrir entre deux profiteroles à midi! Foulées légères, ongles et maquillages extraits des lois du commun des mortelles ... l'injustice déroule pour l'observateur lambdette! Et c'est vrai qu'elles sont agaçantes ... et elles le savent. Tantôt s'en délectant, tantôt y puisant un prétexte au mépris qu'elles prêtent aux "filles pas comme elles qui les jalousent" ... les moches en novlangue traduite!

Bon, au final, ce "run" n'affiche que 5.3km sur une allure de 5'40" au kilomètre. Mais on fera semblant de trouver agréable de courir Boulevard Saint Germain, entre les voitures, jusqu'au Jardin du Luxembourg (entre les touristes idiots!) ...

Si la photographie egotripante était un sport, alors ce run fût un salutaire échauffement!

Les compteurs sautent sur les réseaux sociaux!

Le shopping et les sorties running sont les moyens. L'exposition de "moi je" sur les réseaux sociaux, une fin. Aux manettes? Un ego surdimensionné! Le psycho-sociologue en nous se perdrait à oser la méta-analyse  ... mais nous avons des pistes. Des idées sur la question, sur le pourquoi du comment!

Maquillées, propres et fashion casual chic et sport, notre petite troupe touchy & tushy fédèrent par le pixel HD ... photogéniques et bien en place pour séduire le public 2.0 sur les réseaux sociaux du superficiel et de l'apparence! Elles excellent ici ... Les sponsors et les likes affluent! Attractive world ...

La photo de profil de Cynthia en pleine foulée bondissante n'est qu'un arbre qui cache l'Amazonie de poses presque aguichantes! Souvent, Cynthia n'est qu'un corps sans tête (au propre, toujours, Cynthia est toujours propre, mais aussi au figuré!). Une femme sandwich made in fauchon, objet des partenariats pour cœur de cible bobos mondains!


Cynthia et consorts sont des vecteurs promotionnels, marketées jusqu'à la tresse ... des gourgandines à gourdes salomon qui slaloment et se dandinent!

C'est aussi cela le running 2.0 ... les castes s'y logent comme dans la vie mais on refuse de le voir: esprit running oblige! La plèbe regarde, bave; jalouse et admire le haut du panier qui les méprisent en les aliénant!

Les parasites du beau et du chic s'inventent une fonction, un rôle ... locomotives du mens sana in corpore sano, sans courir et sans vraie culture!

Contrairement au runner 2.0 qui gratte de la reconnaissance - factice - 2.0 en allégeant chaque jour davantage son compte en banque à force de ... courir après sa perte, la communauté "d'élites" baigne dans la kilo-notoriété virtuelle et passe à la caisse!

Pas de quoi se pavaner non plus!


Le Joggeur Qui Râle

262 vues
 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com