Logo 2 (2).png
 
 
 

Facebook # Une panne mondiale met des millions des runners à selfie en PLS

Mis à jour : févr. 10

Panique hier sur les réseaux sociaux. Facebook, Instagram et WhatsApp ont connu de très lourds dérangements en Europe et à l'international. Une de plus ricaneront les plus cyniques! Sans cœur.

Le souci majeur répertorié, l'impossibilité de charger des images sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook.


Bilan dramatique: des millions de kilomètres parcourus pour rien par des centaines de milliers de runners 2.0 as du selfie (ou runfie) ...




Ce matin, tout semblait rentré dans l'ordre et le train-train régissait à nouveau les flux d'actualités des réseaux. Trop bref pour impacter les habitudes - nos habitudes - du socionaute en général et du runner 2.0 en particulier, cet incident mineur aura autorisé une réflexion sur nos usages frénétiques du virtuel dans nos vies réelles.


Ou pas! Pour penser il faut du calme. Et le runner 2.0 frustré devant la panne et son selfie vain n'est pas éligible à cet état d'esprit. TMTC ...


Plus prosaïquement, des milliers de runners 2.0 habitués du trop fameux combo post-séance Selfie/capture garmin / #Hashtags / pathos ont été privé de leur cerise sur le gâteaux. Ceux-ci ont cependant été vite rassurés en réalisant que le bug n'était pas une fatalité personnelle mais un bug généralisé, MONDIAL. Quelle aventure ... Il se passe donc des choses sur les réseaux sociaux!


La méga panne a beaucoup amusé les internautes, beaucoup moins les runners 2.0 ...

Pas grave mais embêtant. Un scandale pour certains. "De qui se moque-t-on a-t-on pu lire sur certains groupes dédiés au running pour tous.


"J'ai l'impression d'avoir couru pour rien, d'avoir été berné comme Stéphane. Je m'interroge vraiment sur ma pratique du running, je vais sans doute changer de sport (...)." Célestin running du 08

Les réactions furent parfois houleuses, et mélancoliques.


Des centaines de runners auraient été aperçus dans les parcs, bois, plus rarement sur les pistes, et dans les coins de rues de grandes villes en PLS suite à l'impossibilité de charger sur les réseaux leurs exploits " à eux".


Écoutons Clémentine, Instarunneuse francilienne et selfiteuse régulière de 27 ans:

"J'ai déroulé mon petit footing de 8.5km en 1h20, tapé le runfie devant les Invalides et là, impossibilité absolue de partager mon expérience inspirante sur les réseaux sociaux. J'ai reçu des centaines d'appels inquiets jusque tard dans la soirée de mes ami.e.s et #Followers. Je ne vous raconte pas le manque-à-gagner (...), heureusement j'ai pu exécuter ma PLS sur le gazon encore vert de la Place".


Plus anonymement, ce sont donc des milliers d'usagers qui se sont réveillés groggy ce matin (quand ils n'ont tout simplement pas fermés l’œil de la nuit), fébriles au moment de "tester" l'avarie ...


Un ouf de soulagement en écho sur la Toile

Ce matin tout refonctionnait à nouveau parfaitement sur les réseaux sociaux et l'épisode traumatique était minimisé comme pour l'oublier au plus vite.


Certains affirment même avoir su tirer des leçons de ce "black out" numérique.

Ainsi, Gildas témoigne:

"Désormais, je sais que tout est fragile, comme éphémère avec le 2.0; ce souci majeur me fait voir le monde autrement, et je compte bien profiter de chaque instant de ce précieux cadeau qu'est la vie".


Un monde meilleur est donc né ce matin. Pas de gueule de bois mais un énorme soulagement, une prise de conscience et à nouveaux des millions de selfies-pieds et de gueules en sueur venant de boucler le marathon en 5h12!


Amen.



Le Joggeur Qui Râle

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com