NATATION # Cauchemar en piscine ...

Mis à jour : janv. 28


Petit billet ici sur les comportement délétères que nous rencontrons tous lors de nos petites excursions humides. Le ton est volontairement "méchant", alors d'avance, calme toi!






1 - Roi du monde aquatique: nager hors clous La règle n'est pas que tacite: comme sur la route, on doit serrer à droite! L'espace du milieu est réservé, avec toute la tension induite, aux dépassements (voir 7). Le paradigme est accessible, naturel et emprunt de ce bon sens qui fait désormais tant défaut à la société du "moi je". Insuffisant ceci dit! Chaque session natation est l'occasion de ce constat du désastre cognitif! De la petite vieille au jeune loup fou, du néophyte au nageur speed, il est toujours là, comme sponsorisé par le Dieu de la connerie! Tant d'effort postulant repos (voir 4), il reprendra son souffle sur le T de bout de ligne ou le nageur masqué lui culbutera dessus pour le plus grand plaisir collectif!

2 - Guillotine mobile: la brasse pour les nuls Ta ligne d'eau est parsemée de nageurs du dimanche (mais chaque jour de la semaine) martysant le saint-art de la brasse plus ou moins coulée. Autant d'obstacles mobiles à effacer et de dangers à affronter: attention à vos têtes, même "osteoporosisé", un os, ça peut faire mal! Que faire? Changer de ligne et retrouver une nouvelle batterie de méduses flottantes mais saillantes? Se montrer odieux pour faire partir la bête immonde? En profiter pour réaliser une séance de fractionnés grâce à ces plots voguant? Chacun est libre de choisir son salut!

3 - Les seules au monde: duo de commères  Lieu du crime: la ligne d'eau réservé aux "nageurs avec palmes". Armes: palmes + planches + une copine commère Circonstance aggravantes: nonchalance - arrogance - mépris - dédain. Circonstances atténuantes supposées: morosité de la vie sexuelle et haine des subalternes de bureau (?). Vous les avez reconnues, les connasses de la piscine. Nul besoin de gloser sur leur comportement détestable. Juste un mot, c'est une astuce: faites leur part du coté pénible de leur conduite en précisant que toute la ligne les déteste secrètement. Testée hier avec calme, j'ai presque eu honte de son efficacité odieuse.


4 - Dolce vita: une terrasse nommée bout de ligne ... Se combine volontiers avec (1) et (3). mais hélas pour l'aspect quantitatif de l'affaire, si tous les (1) et (3) se font (4), tous les (4) ne sont pas que (1) et (3)! Bref, y a du monde au balcon, enfin sur la terrasse, vous suivez? La pause se fait en principe en bout de ligne mais sur un coté, afin de permettre culbute confortable ou virage plus humble. Aux heures de pointes, cela ne semble choquer personne de ne tout simplement pas pouvoir "virer" faute de pan de carrelage libre. Nous postulons ici une radiation à vie des bassins pour ces ordures (au sens déchet du terme)! Astuce: virer en culbute férocement au raz de la gueule d'une victime choisie pas forcément au hasard, en guise d'avertissement. Appuyée (mais maitrisée), la manœuvre est dissuasive: la rancœur suscitée est dérisoire face à la satisfaction collective engendrée. Bref, vous serez le héros discret du bassin.

5 - Frimeur: papillon de jour Le gros beauf qui éclabousse et sème la panique (chez les enfants et les vieux seulement!) dans le bassin. Bref, il bande ses muscles pour épater la galerie. On devrait mandater un enfant chétif pour t'annoncer que tu es ridicule et que même le personnel au guichet se fout de ta gueule via les écrans de contrôle. Inscrit toi en club, sois pas timide!


6 - Atypique: le nageur hyper-équipé  Puel-boy, combinaison intégrale, tuba, palmes courtes, palmes longues, plaquettes, planches, élastiques, pince-nez, bouche-oreilles, MP3 waterproof .... le marché a horreur du vide. Chacun de ses équipements a son utilité, tel n'est pas le propos ici. Le tragique réside dans le cumul simultanée de plus de 4 (arbitrairement) de ces équipements. L'homme ici ne nage plus, il flotte sur assistance en batifolant un peu pour se mouvoir, parfois péniblement, au milieu des corps nus (ou presque). Le mec est quasiment en scaphandre! Juste grotesque, il est en revanche dans les clous quant aux règles de bonne conduite, en général.

7 - Con-pétiteur: tu ne me doubleras point! A la piscine comme dans la vie, la compétition et le Struggle for life  font rage jusque dans la moindre des aspérités de l'existence. Comme au self de ta boite, il est intolérable que tu te fasses doubler par "Gégé", le ringard du service "achat" pour le rabe de Mont-Blanc! C'est bien légitime au fond! Décliné dans l'univers du stade nautique, notre ami ne se laisse pas doubler, en tout cas il tente de garder la main! Cette manie d’accélérer quand un esthète en maillot de bain (le plouc bedonnant est en boxer, le svelte en maillot, c'est très connu!) déboite sur ta .... sur ta ... ta gauche! Mon pauvre, tu exploseras avant même de finir ta longueur et achèvera lamentablement ton 50m en mode brasse! Pathétique n'est ce pas?

8 - Palmipède: j'éclabousse donc je suis!  Quelqu'un pour informer les ringards aqueux qu'une bonne maitrise du geste ne rime pas avec geyser mobile? Et vas y que je te catapulte des trombes d'eau en pleine face à chaque dépassement (en effet tu n'avances pas, ça fait 6 fois que je te double! Ça devrait te questionner ...) dans la ligne d'eau réservé aux "palmeurs". Les aérophages du bassin sont légion!

9 - Ces gens qui vous touchent (quand ce n'est pas avec les yeux)  La piscine, cette fête des corps presque nus! Des corps durcis et modelés par le sport, humides, entrelacés, presque ... Vieux pervers prend jeune corps glabre en filature jusqu'à la culbute. Synopsis classique à l'épilogue trop peu exotique pour en faire des séries diffusées sur TF1! Combien de fois vous êtes vous senties mal à l'aise au milieu de requin(s) isolé(s)? La mode des MILF pourrait-elle rendre mixte cette déviance facile, après tout, le Progrès, c'est aussi la médiocrité pour tous.

Le Joggeur Qui Râle



9,743 vues1 commentaire
 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com