L'enfer des salles de sport # Repère de cas sociaux

Mis à jour : 28 déc. 2019

Fréquenter les salles de sport, pour le néophyte du sport ou celui n'y trouvant qu'un moyen d’optimiser une préparation physique générale ou spécifique (ex. le coureur à pied - le Runner ne se prépare pas, il fait des selfies), est une expérience unique.


On y trouve une faune singulière et mixte! Du stakhanoviste culturiste sous stéroïde à la nénette célibataire harcelée par horloge biologique en passant par le "jeune" superficiel ayant renoncé à l'entretien de la "beauté intérieure", le sociologue du sport connait l'ivresse du sujet!


Quelques clichés ...



Le gars qui squatte ... la machine les yeux vissés à son smartphone

Généralement, ce spécimen est gringalet et débute. Il n'a pas encore pris de "taquet" des gros bras impatients sous hormones! Impoli et inactif! Une synthèse moderne du sportif 2.0. On en a même aperçu tapant la pose solo en pleine crise de selfie ... pathétique.


Le gars en vue qui demande si "vous pouvez alterner" ...

Ce type de mec pas tibulaire mais presque jongle entre plusieurs exercices un jour de "dos"! Il gesticule, comme en quête de rythme! Il aime être vu également et ne lésine pas sur le vent. Quand tu te poses sur ta bécane pour faire tes 3 ou 5 séries de 20, il déboule illico d'un air mélangeant avec malaise sympathie et détermination, tel un VRP en rase campagne. On lui répond NON!


Le mec tatoué de partout qui veut qu'on le remarque

Généralement il se ballade aussi à poil et décomplexé dans les vestiaires en sortant de la douche. Un histrionique qu'on aurait aperçu au club échangiste de sa ville de petite province. Le monde est petit, comme ta bite! Inélégant au possible mais pas mauvais type, il comble un manque. La largeur de son dos et sa réticence aux leg day nous laisse croire qu'il tourne aux stéroïdes.


Le gars qui pousse et meugle

Le mec ne blague pas, il envoie du lourd. Envoyer, c'est le mot juste tant il fait valser les masses! Rançon de la gloire, il est bruyant ... la salle se retourne sur lui au premier tonnerre avant de l'ignorer totalement. certains se foutent même de sa gueule tant il déborde. Raté!


La nana qui vient tester son cul en gymshark

Effet Marine Leleu - ambassadrice de la marque & influenceuse - ou effet booty? Les nanas en gymshark trouvent visiblement dans ce textile technique la parade pour afficher un cul luxuriant! Et il est vrai que gymshark a cet effet quasi-magique de faire du cul lambda un véritable booty de fitgirl généreuse! N'en fais pas trop, le secret est éventé.


Le binôme qui ne fout absolument rien

H/H, F/F, H/F, non-binaire/H, F/non-binaire, Non-binaire/Non-binaire ... pas de discrimination ici. Ça jacte, ça glousse, ça boit des petites gorgés d'eau fraiche et ca fait 5 minutes d’elliptiques avant de rentrer chacun chez soi. Le monde moderne et sa décrépitude.


Le groupe qui parle fort, ricane, s’esclaffe ...

La mauvaise musique de la salle résonne, il y a du monde, les petits culs remuent sur les machines en rythme ... bref c'est un peu la boîte de nuit. Je parie que s'il y avait un bar, ça picolerait des vodka-redbull en mode "t'as vu!" ... Saoulant!


Le Narcisse et le miroir ...

Miroir miroir, dis moi qui est le plus ...narcissique. Bon ok, on a tous tendance à se reluquer un minimum, après tout c'est notre corps qu'on travaille,et il est de coutume de relire sa copie ... Le narcissique de la salle ne peut concevoir de se poser sur un spot sans miroir en face. IN-CON-CE-VABLE! Le mec aime se regarder, lui et ses grosses épaules sous stéroïdes.


Le scientifique

Le mec a forcément des lunettes. Cliché. Petit calepin, il note, que dis-je, consigne les reps, les séries et le poids ... Il n'est pourtant pas "dingue" à voir mais c'est son kiff à lui. Il est comme ça dans toutes les aspérités de la vie. C'est un peu un maniaque.


Faire de la corde à sauter au milieu des allées ...

Pour qui pour quoi? On ne sait pas mais ce spécimen pouacreux a ce don de se poser où il ne faut pas. Il fait ses tractions sur une barre improvisée, ses abdo entre deux presses et de la corde dans le couloir des vestiaires. Le besoin impérieux de ne pas faire comme les autres s'incarne dans le grotesque pour lui.


Mettre le poids maximum pour épater la galerie

L'Ego pousse l'as de la gonflette à jouer les colosses. Il est souvent mal sculpté, tout en boule. Personne n'a daigné lui dire qu'un peu de programmation serait salutaire pour sa silhouette. Mais tout va bien pour lui, tout ROULE!


Le couple qui se bécote sans pudeur

Ils s'aiment, et alors! "C'est l'amour à la salle, ah ouh ouh tchatchatcha ...". Impudiques parfois. Et tellement exhib'. Pas mal d'exhib' dans ces lieux de corps en sueur ...


La dingue qui parle toute seule

Elle peste ostensiblement contre ce que nous évoquons ici, notamment, mais avec un zest de pathologie qui fait d'elle une nuisance sui generis. Bah dis donc ...


la monomaniaque du steppeur!

Parfois, souvent, la même que celle précédemment évoquée, la monomaniaque est parfois un. Un peu de cul ou de bide à perdre? Un article dans la presse psy-cul indigente parlant d'une machine miracle? Cette machine est dans votre salle? Vous avez compris. Le monomaniaque n'a qu'un amour, cette machine. Aucun résultat connu jusqu'à l'heure actuelle.


Le bel Hidalgo

Le bogoss est dans la place! Il a tout pour lui mais en fait trop. Bon, pas assez pour décourager les connasses, pardon, ses semblables féminins (ou masculins!). Un Aldo Maccionne des temps modernes. En plus ringard ...


Le vieux beau

Il a de beaux restes le Gégé. Il faut dire qu'il ne se ménage pas pour entretenir ce don de dame nature. Dans ces temples du culte de soi superficiel et egotripant, il ne fait guère illusion mais en venant le matin, il y trouve un gibier en adéquation avec son potentiel. Bien joué!


La cougar

Ex-canon demeurée bankable, la cougar de la salle se frotte de bonne grâce aux jeunots. Parfois malaisant, souvent gagnant tant le culturiste en germe est un homme cherchant à combler un vide et trouvant donc dans la cougar une seconde mère sauce salope! Qu'en penserait Freud?


Le mec qui connait tout le monde

Il tape la bise au gérant, check le personnel et reçoit limite une haie d'honneur quand il déboule dans la salle ... Quand le tableau est complet, c'est encore lui qui se lève l'avion de chasse que tout le monde mate discretos entre deux haltères. Sacré lui!


Ceux qui s'en grillent une avant et après la séance

Je n'ai jamais compris et je ne veux pas comprendre.


Celui qui transporte avec lui une véritable citerne de Malto!

Je vois régulièrement des sportifs se coltinant une bonbonne pour s'hydrater quand la majorité joue du shaker ou de la bouteille d'eau. Quand je vois ça, j'ai envie de mettre du poison ou du GHB dedans. Je ne sais pas pourquoi. Sans doute l'affirmation du moi par le contenant.


Tape ton shaker de whey en direct live!

Montre en main, ce type doit impérativement boire son quota de prot' après avoir "casser de la fib'". Un budget poudre de perlimpimpim en constante inflation pour des résultats mitigés.


Les H24 7/7

A chaque fois que je viens, je te vois! Bah si tu me vois, c'est que tu es là aussi! En effet! Mais le truc, c'est que tu es déjà là quand j'arrive et que tu y es encore quand je repars! La franchise avait hésité entre les plantes ou plus de miroirs et elle a finalement opté pour lui. Il fait partie des meubles. D'humeur égale (et souriant donc), il est là! Tu es certain de checker quelqu'un à chaque séance et ça fait plaisir!


Liste non exhaustive ...

Si vous avez d'autres spécimens ou illustrations, n'hésitez pas à commenter cet article, à le partager, à tagger etc etc peut-être l'occasion de le compléter.



Le Joggeur Qui Râle


 

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com