Le Runner face au Covid-19 # Confinement ou finement con ?

Mis à jour : mars 23

(Ce jeu de mot déjà trop vu, nous savons.)

Même pas une semaine de confinement light et un premier bilan s'impose sans étonner : Le runner 2.0 (celui qui gesticule et se met en scène sur les réseaux sociaux, vous savez) est au fond du gouffre, au 36eme dessous #SixfeetUnder

Un exemple?

Non! Pleins ...



Tel un assigné à résidence clamant son innocence, le runner 2.0 gesticule et parle beaucoup trop! Injustice.


Après seulement quelques jours de punition pour un mal trop invisible pour effrayer au-delà du pathos hashtagisé - la pandémie est beaucoup moins graphique que sur les séries Netflix - le Runner 2.0 est en proie à la crise tout azimut.


La faute au confinement? Un peu sans doute. Mais ce serait trop facile de tout lui mettre sur le dos!


D'ailleurs, le Runner 2.0 va courir! Ce héros bientôt victime de la délation des dociles confinés. Un futur résistant mal compris en son temps?


Puisqu'il court (après le pouce bleu et la notification facebook, passerait-elle par le trou de l'injure et du reproche), on ne saurait mettre sur le dos du sevrage ces comportements étranges, curieux, narcissiques aussi ... Non!


La Vérité est ailleurs ...


Pour rappel, le Runner dit 2.0 est selon nous pathologique toute l'année. On imagine mal une crise "sanitaire" le remettre à la raison ... Surtout dans ce contexte d'hyper-activité sur les réseaux sociaux. L'occasion est tellement opportune de "briller" sur ce théâtre de guignols sur lequel il tente de prospérer en temps normal.


Cet auditoire pléthorique et disponible est donc une incitation à en faire davantage qu'à l'accoutumée. Joli programme. Crise d'histroinisme en perspective pour se déjouer de la concurrence mobilisée. Seul contre tous, le runner 2.0 doit se réinventer face au contexte.



La quantité est ennemi de la qualité ...



Il faut capter l'attention. La priorité impérieuse pour ne pas mourir de mort lente, anonymat. La transparence.


Géraldine montre déja son cul toute l'année avec ses pitreries à base de yoga et de chinoiseries zen ... Elle redouble d'effort ici. Elle montre davantage son joli petit pétard. Et elle despécialise son fond de commerce en s'inventant professeure de fitness à domicile. Home Life!


Jean-Sylvain quant à lui se découvre une passion pour les sorties longues en mode #FuckLeVirus , faisant fi du confinement. Il prépare toujours Paris, objectif SUB6H. Pas de temps à perdre maggle! Selfie-attestation en poche et # délurés que je t'arrose sur les réseaux sociaux du running. Les insultes pleuvent comme des PB à la Corrida de Houilles en Vaporfly ... Il jubile.


Richard a installé son Triban 500 sur son balcon et son home-trainer. Il ne pas Zwifter mais dérouler son braquet devant une magnifique vue sur parking gris béton. Selfie, Hashtags en cascade et dédicace à la communauté des triathlètes du monde. Le mec se prend pour Vincent Luis.


Esteban, lui, se fait prêcheur de la bonne parole. Il dénonce celles et ceux, irresponsables, qui vont courir QUAND MêME! Il scroll comme un fou furieux sur facebook, Instagram et Strava pour sermonner à coup d'insultes et d'émojis qui boudent les "blaireaux" qui vont courir quand même et qui nous condamnent " à deux mois de confinement à coup sûr!".

Comme dans tout, le défaut réside dans l'excès. Garde tes nerfs pour ton SUB6H @MDP2020 garçon.


Mathurin est lui très inquiet. soucieux même. Balloté par toutes ces contradictions, il ne sait plus. Il entend s'enquérir du vrai et du faux sur les réseaux sociaux à coup de questions déjà posées mille fois avant lui. Un peu lourd. Un peu bolosse. Un peu niais aussi. Mélangez, vous obtenez Mathurin. Pire que Mathurin, celles et ceux qui lui répondent ...


Julie profite de toute cette effervescence pour faire tourner son site Internet à buzz. Titre racoleur, voir carrément putaclick, elle phagocyte sans le moindre scrupule la cognition défaillante de tout ce petit monde à temps de cerveau disponible. Moralement contestable, économiquement subtile. Encore que, les commissions sur vente ... Mais le flux est toujours bon à prendre!


Paul-Raymond ne peut plus trop courir. Quelque part ça l'arrange. Opportuniste du médiocre, il déguise cela en "responsabilité. P.R comme on l'appelle court moins pour le sport que pour les "à-cotés" de cette mode qu'est le running. Alors le PR gesticule tout aussi péniblement certes mais dans un autre registre. Il se met en scène. Il applaudit à 20h et a même ressorti sa trompette sur son balcon. Troubadour. Une pensée au voisinage.


Sylvio est lui un runner flirtant avec la qualité de coureur à pied. Il ne lui manque pas grand chose pour basculer dans le grand banditisme. Mais facilité et goût du résultat immédiat aidant, il ne sait, faute de vouloir sans doute, se projeter à long terme pour gratter une chrono décent. Du coup, faute de mise à l'épreuve du réel, il feint la consternation face à la remise en cause de l'agenda 2020. Il se range du côté des bons et leurs mois de sacrifice ... sacrifiés. Sylvio aurait vraisemblablement tout casser cette saison. En attendant, c'est la baraque à frite qu'il casse. IMC à la sauce.


Sandra et son tapis de course sur terrasse. c'est le nouveau tube du printemps. En attendant l'été et un refrain converti rengaine. Les remix pleuvent déjà ... Inondation. Plus de fric pour le plan hors-sec!


Une autre Sandra, elle, elle a opté pour le contre-pied. Hyper-active sur les réseaux du trail, elle pose à poil ou presque. Tout simplement. Elle baragouine un pathos positiviste très suintant.


Seb' a couru 10 bornes dans son jardin. Trace Strava à l'appui. C'est bien.


Jean-Sebastien a couru quant à lui un semi dans sa cour. L'occasion via selfie de nous faire visiter sa belle demeure, sa piscine, sa grosse bagnole et ses chiens. C'est très bien.


Jean-Patrick-Sebastien toise ce petit monde. Il a couru un marathon dans son lit! Et oui ... Le running 2.0 est en PLS. Topito est déja sur les rangs.


On passera sur ces runners incultes devenus en deux cliques expert en communicable disease, lesquels rivalisent avec les politologues chasseurs de complotistes!



Comme de vrais chef d'entreprise, on a même vu des administrateurs de groupe running fermer momentanément leur jouet numérique. La culture du consensus mou esquive le mildiou du clivage. Management pour les nuls.


Une autre pensée pour les nombrilistes qui nous étalent leurs vacances à l’étranger sans la moindre pudeur profitant de la désertion des lieux par-dessus le marché ... Attention à la quarantaine, la vraie, pour le retour bande de petits galopins!


Un hommage malgré tout aux vrais. Il en reste quelques uns et merci à eux! One love à celles et ceux qui continuent de formuler des demandes de diagnostic on line selfie-pied à l'appui et cela, afin de ne pas encombrer les services d'urgence. Du civisme qui féchozocoeur! Merci les gars!

Vous incarnez vraiment la vie qui continue malgré tout!


Et pour la franche rigolade, les GPS Drawing autour de la maison ... Continuez les gars, vous êtes magiques. Personne n'a eu l'idée avant vous en plus!


L'instant pub! Julien, aka JUJU a lancé le grand défi "Un Marathon dans mon jardin". Il enjoint ses semblables à boucler la distance reine .... dans le jardin quoi (!) et invite les audacieux à poster capture garmin et strava, selfie et tout le toutim sur sa page ... Pour une franche rigolade et surtout, dire merde au virus.  Forcément.


André, le quinqua rebelle qui vient de poster sa sortie de 25km en GoPro, tu es le meilleur.


Celles et ceux qui applaudissent au balcon mais qui vont courir quand même parce-qu'ils ont nécessairement un motif plus impérieux que les autres (eux irresponsables donc). Le geste symbolique mou pour ne pas avoir à faire l'effort qui implique ... Faut grandir!


Dernier dégât collatéral de la fragilité des héros du confinement, le #Challenge à base de photos ... Drôle uniquement dans ses déclinaisons #UglyFace , le surplus étant selon nous de l'histironisme larvé.



Bon Coronavirus time. On vous observe.



Le Joggeur Qui Râle









686 vues
 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com