Le Runner n'est-il qu'un consommateur docile?

Mis à jour : févr. 3

Les médias et après eux les réseaux sociaux, repris en chœur par la communauté des runners 2.0,  dans leur élans a priori bienveillants quoique prosélyte, nous ont toujours vendu le Running comme le sport le moins onéreux ... un rapport coût/avantage hors concurrence! Mais quand on y regarde de plus près ...





Une paire de "tennis", un short kalenji et un t-short domyos et go! Théoriquement on peut fort bien gambader dans cette configuration. ET certains ne s'en privent pas.

Sur le terrain, la pression incline à bifurquer de ce chemin immaculé!

Le marketing matraque le runner néophyte, et les sirènes d'une gloire possible étourdissent le minimaliste de fait!

Une paire de Running à 130 balles plus loin (mais pas forcément plus vite!) Jean-Run se laissera-t-il séduire par cette jolie montre GPS? Bingo, vous avez trouvé la bonne réponse (oui!). Il en va après tout de ses progrès et cet outils a ses atouts irréfutables ...

Pour paraitre au sein de ces pelotons du dimanche, rien de tel qu'un t-short technique bariolé et ces manchons si confortables, et top pour la récup' ... Jean-Run emprunte rapidement au jargon vulgaire du Running. Timidement d'abord, mais d'une manière de plus en plus décomplexée à mesure qu'il légitime sa qualité de Runner à coup d'achats compulsifs.

La note est désormais salée! Qu'importe, Jean-Run est un Runaway Slave ...

Puis Jean-Run devint Runner 2.0 par la grâce du numérique, de l'Internet et du Web 2.0 ... acteur du bitume et désormais socionaute du running 2.0 ... Belle évolution. Morne progression a contrario sur les sentiers où le manque de rigueur se fait sentir. Adieu les prétentions d'hier, bonjour l'esprit running 2.0 ...

"Courir c'est que du plaisir!"

Jean-Run est donc une vache à lait d'exposition qui tente de briller sans courir vite. Attention cependant, la laitière réformée finira aussi à abattoir ...


Le Joggeur Qui Râle


 

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com