Gestes barrières: La reprise des courses en France en 2020 | LJQR

Mis à jour : oct. 8

Tel Roméo et Juliette, No pain No gain et le plaisir, l'eau et le feu ... Les cols blancs de la Fédération et l'épreuve du réel sont de ces couples qui ne peuvent coexister ... C'est dommage.

Dernière pitrerie des huiles pensantes d'en Haut, les conditions de reprise des courses hors-stade (désormais RUNNING) en France ....



Revenons sans plus tarder sur les principales mesures prescrites par l'élite de la Nation pour permettre aux mauvais cochons de runners de reprendre leur pêche aux selfies et autres exploits ordinaires ... Courir le saucisson le dimanche matin quoi! On ne rit pas et on lit attentivement pour se mettre en conformité avec la loi scélérate, euh pardon avec les salutaires gestes barrières. C'est pour votre santé (y compris mentale).





Port du masque exigé jusqu’au départ!


"En application des règles nationales de mesures sanitaires dans les zones où la distanciation physique d’un mètre entre chaque individu ne pourra être respectée, le port du masque sera exigé jusqu’au moment du départ. Il pourra ensuite être retiré et devra être gardé sur soi pendant la course."


Traduction :

Le bal masqué sans l'ambiance festive du rhum arrangé ... C'est un peu la gueule de bois sans l'euphorie qui la précède, la petite mort sans la jouissance. Un pallier est franchi avec ces scènes surréalistes de moutons au garde-à-vous runningo-sanitaires.


On attend désormais les masques by Nike, Adidas, ou encore Hoka et le pathos suffocant des sponsorisés sur Instagram.



Multiplication des départs par vagues?


"Convocation par horaires différenciés pour des départs par vagues avec un nombre limité par horaire en fonction des capacités d’accueil des lieux ..."


Traduction : Le running a-t-il vocation à devenir un énorme contre-la-montre (CLM pour les cyclistes), une course contre le temps exclusivement. C'est déjà un peu le cas de ceux qui cherchent la perf, encore que la performance postule bien souvent la roue d'un groupe.


La concrétisation de l'individualisme dans une marre stagnante de partage, d’inspiration et de communauté running!


Les cucks distillant leur pathos "je cours pour le partage et ..." vont devoir se réinventer s'ils veulent continuer de se rouler dans la fange. On peut imaginer que certains, conséquents (ça existe) décide de passer la main #Rébellion .


Masque à garder sur soi durant la course


" Le port du masque sera exigé jusqu’au moment du départ. Il pourra ensuite être retiré et devra être gardé sur soi pendant la course."


Traduction :

Après la montre GPS, le camelbak, les lunettes, les manchons divers, les lunettes, les écouteurs, le smartphone (...) le runner n'est plus à cela près!


Disparition des ravitaillements sur le 10 kilomètres?


"10 km et moins : pas de ravitaillement sauf à l’arrivée. "


Traduction :

Blasphème! La levée de bouclier du runner amorphe pourrait bien passer par cette revendication! A moins que la perspective du camelbak enfin décomplexée ne range le runner dans le bon camps.

Respectez une distanciation physique de deux mètres en course (si possible)


"Les concurrents doivent respecter une distanciation physique de deux mètres lorsque cela est possible. Il est conseillé d’utiliser toute la largeur de la chaussée."


Traduction :

#NoDrafting ! On ne suce plus les roues sur les courses, terminé le jeu de dupes de celles et ceux ne prenant jamais de relais ... Tu es derrière et tu le resteras. Des arbitres disséminés sur le parcours pour sanctionner les contrevenants irresponsables aux gestes barrières?


Verra-t-on des coureurs en venir aux mains pendant et après la course (dans ce cas , penser à remettre son petit masque) pour mépris de ces règles sanitaires?

Ne pas cracher au sol mais dans un mouchoir


"Il est fortement recommandé de ne pas cracher au sol et d’utiliser un mouchoir en papier à usage unique à conserver sur soi jusqu’à l’arrivée puis à jeter dans les containers prévus à cet effet."


Traduction : Cracher c'est sale! Mais c'est le lot du sportif à l'effort. Alors on est gentil, on sort son petit kleenex de son étui plastifié de sa popoche, on crache dedans avec courtoisie dans le respect des gestes barrières et on le range dans une autre poche afin d'isoler le virus du masque, des autres mouchoirs et du reste du matériel embarqué! Intendance au rapport!

Pas de contact entre les coureurs après la course (physique & social)


"Si possible agrandir la surface de la zone d’arrivée pour permettre un plus grand espacement des individus. "


Traduction :

Dans le respect des gestes barrières, tu t'es tiré la bourre avec un gars .. Ça se termine au sprint long, ça grimace et ça gicle! Vous en mettez partout (selon l'expression) et un nez vous sépare ... !


Premier réflexe à avoir, vous écarter vite l'un de l'autre! Ne surtout pas vous checker ni vous congratuler pour cette tranche de lactique! Face au virus, l'autre est mon ennemi avant, pendant et surtout après l'effort! Tel est le nouveau paradigme.

Utilisation possible d’une visière en courant


"Rappel de l’utilisation possible d’une visière en courant."



Traduction :

Alors là, c'est la grande classe! @Garmin (quand ils auront résolu leur maxi-bug) prépare déjà la visière avec incrustation holographique des données ... Ça promet.

Port du masque obligatoire dans la zone d’arrivée

"En application des règles nationales de mesures sanitaires dans les zones où la distanciation physique d’un mètre entre chaque individu ne peut être respectée, le port du masque sera exigé dès l’entrée dans la file du parcours de sortie de zone d’arrivée."


Traduction :

Pour une bonne récupération post-effort le remboursement sans délai de la dette d'oxygène, enfilez donc un masque! (les Recommandations FFA anticipe un taux de perte des masques par les coureurs de 2%).


Prévoir une zone médicalisée pour les PLS en tout genre (La FFA envisage d'ailleurs la chose, infra.)







BONUS ...


"Mise en place d’un parcours à sens unique permettant la gestion d’un flux unique et raisonné imposant au coureur ayant terminé sa course de poursuivre son chemin pour récupérer sa médaille, sa couverture de survie, goodies, ravitaillement, consigne ... dont les distributions seront assurées par des bénévoles équipés de masque FPP2 + gants + visière plexiglass."

>>>

Traduction:

Traçabilité du bétail depuis la gestation jusqu'à l'abattage.



"Mise en place de zones de récupération dédiées aux coureurs « éprouvés » en lien avec les équipes médicales."

>>>

Traduction:

Cette "zone" pourrait nous offrir quelques idées d'articles croustillantes!


"Éviter l’affichage des résultats sur le site d’arrivée et privilégier la consultation des résultats en ligne ou par envoi de sms. "

>>>

Traduction:

Toi à ta caisse sur le retour: T'as fait combien Jean-Louis?

Jean-Louis: Je sais pas et toi?

Toi désormais en slip au cul de ta clio: non plus!

Jean-Louis: Salut!

Toi: bois de l'eau Cristaline.



"Limiter le protocole de remise des prix aux 3 premiers hommes et 3 premières femmes et restreindre l’accès au podium. "

>>>

Traduction:

Un véritable scandale pour les "petits" coureurs.



Une pensée aux organisateurs de "petites "courses exposées à du très mauvais Kafka. Cette parodie de sport et de santé publique se jouera sans nous. Faute de public, les quelques crétins contents de pouvoir repartir à la pêche aux selfies pourront s'en donner à cœur joie, loin et à l'abri du microscope LJQR ... Pauvres "Malgré Nous" du RUNNING!




Le Joggeur Qui Râle



Sources (cliquer pour accéder à la documentation):


 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com