Mauvaise idée: En couple à la salle ... | LJQR

Mis à jour : oct. 5

Théoriquement, l'idée est séduisante. Et c'est vrai, ça change du canapé / netflix sauce junkfood ... Partager ce que l'on aime avec sa moitié, c'est un peu le but de la vie de couple. L'enfer est pavé de bonnes intentions hélas.

A la salle, le couple est en danger. Warning.

On vous explique pourquoi ...




Jean-Traction et Anne-squat viennent de débarquer à la salle, pimpants et frais. "Regardez nous!" semblent-ils réclamer en paradant depuis le parking où ils viennent de garer à cheval sur deux places leur SUV. Ils viennent pour être vus ... le spectacle peut commencer.


L'amour c'est beau. L'amour frelaté, moins. Et à la salle - comme ailleurs mais ici l'accent mis sur le corps accentue l'impression - le couple se réinvente des postures grotesques pour témoigner son malaise à un auditoire qui n'a pourtant rien demandé. Les malgré nous du vaudeville moderne ne comptent pas leurs heures.


Portraits ...


Couple # 1


Monsieur vient à la salle pour bosser un peu, rigoureux et méthodique. Madame est quant à elle sur le porte-bagage, chaperonne. En effet, madame est jalouse - et le passé trouble de monsieur n'arrange rien à l'affaire malgré ses efforts - et voit de très mauvais œils les escapades de sa moitié au royaume des corps sveltes et moulés. Ambiance électrique à la salle où chaque allée et venue de firgirls dans la zone de contrôle déclenche une tension palpable. Malaisant et comme hors-d'âge. Monsieur ne glisse plus les petits sourires qu'il glissait autrefois à untel et unetelle, le masque est figé, le sourire mort et enterré. le tableau amuse et peine à la fois. Ce couple sent la tristesse et la défiance.

On ne le reverra bientôt plus, madame ayant stérilisé la testostérone de monsieur par son flicage stakhanoviste.

C'est elle ou la salle (la salle et ses greluches en gymshark) ....




Couple # 2


Autre format. Madame est sportive. Monsieur beaucoup moins. Pas bégueule et pas totalement sédentaire en phase de groculisation, il a finalement accepté de prendre un abonnement, lui aussi, à la salle pour y accompagner, de temps en temps (faut pas déconner), madame. Le projet pour lui n'est pas de surveiller madame, il n'est pas jaloux et espère faire le "job" pour s'éviter toute psychose. Non. Découvrir un univers bourré de clichés, cela l'amuse. Mater des culs aussi. Et cela, madame finit par vite le réaliser.

Dommage ...




Couple # 3


Ici, personne n'a eu à convaincre ou à supporter l'autre puisqu'ils se sont rencontrés à la salle, justement. Livraison sur place. Monsieur tire sur tout ce ce qui bouge (entendez ici toutes les nanas dotées d'un bon cul) quand madame butine d'épaules larges en ischios de béton ... Ce sont nos petits électrons libres de l'amour sous BCAA. En vue et tout sourire aux premiers émois affichés officiellement aux yeux des autres abonnés jusqu'au clash et au ghosting en passant par la prise de bec le jour où monsieur n'a pas quitté le tapis de course de sa séance pour esquiver madame ... On efface tout et on recommence. Avec un autre, avec une autre.

Le Joggeur Qui Râle




Bloggeur spécialiste du running dit 2.0. Le Joggeur Qui Râle croque le runner numérisé de sa mâchoire impitoyable. Ennemi de la susceptibilité et des fragiles.

Pratique accessoirement la course à pied [du 800m piste au marathon], le vélo et la natation.


 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com