Mental: le vent est-il une excuse valable? | LJQR

Mis à jour : oct. 15

Lors de ton dernier entraînement ou ta dernière course locale, mais plus généralement lorsque les conditions météorologiques font part belle à Éole lors des événements "populaires" quoiqu'aux dossards fort onéreux, on peut entendre certains RUNNERS gesticuler en palabres pour justifier un chrono moyen, médiocre, voir carrément nul et donc toujours en deçà des attentes initiales ...



Tiens donc !

L'occasion d'accuser le VENT!


Bon, c'est vrai que c'est fort pénible de courir vent de face. Les rafales sont autant de gifles autoritaires contre ton allure!


Halte à la maltraitance!

C'est pour tout le monde le même tarif, c'est ça qui est louable avec la nature. Pas de conditions préférentielles négociables avec l'ami Éole, qui, s'il est bien sympa quand il expulse manu militari les nuages, a parfois tendance à prendre ses aises sur nos terrains.


Bref, tu as eu l'impression qu'il fut discret quand il te poussait dans le dos avant de devenir entreprenant une fois en face-à-face!


Il s'agit bien souvent d'un biais (cognitif, le même qualificatif que pour ton déclin)!


Non, le vent ne joue pas sciemment avec TA personne en gonflant son EGO face à toi après l'avoir joué petit bras par derrière! Le RUNNER déçu et sur-exposé sur les réseaux sociaux psychote et s'invente tout un monde délirant en se convaincant (avant de tenter de convaincre les "autres" - soit l'abstraction numérique 2.0) d'une justice venteuse à deux vitesses: soft dans le dos, et hard de face!


C'est essentiellement faux (même si cela peut arriver > évolution de la météo - zone du parcours plus exposée ... nous sommes sympathiques, nous vous offrons une porte de sortie)!


D'ailleurs, il est curieux qu'un militant acharné du Courir pour le Plaisir trébuche à l'heure du chrono! Comme s'il n'assumait pas ...


Aussi, on est tous au courant que cette course fut venteuse et tempétueuse! En insistant sur cette variable, tu sembles étaler ton malaise. Le malaise de sortir un JOKER inefficace car commun à tous les joueurs!


Souvent à la faveur d'un instant de lucidité, tu annexes un ou deux autres "alibis" pour justifier ce chrono (courir avec un ami, rencontre de #Followers voir carrément ACCUSER l'orga d'avoir saboté ton temps!).


Oui, le vent c'est l'un des pires ennemis du coureur / runner. Il ralentit et agace. Fin de la ballade et début du combat!


Nous nous étonnons seulement que le runner revendiquant un détachement par rapport à la performance s'égosille à le préciser à l'heure des comptes qu'il nous impose déjà paradoxalement sur les réseaux sociaux!


Dans une société où la Dignité, le bon sens et la rigueur cognitive régiraient les inter-actions sociales, nul n'oserait geindre publiquement pour avoir raté un SUB2H à cause du vent!


Voilà qui est dit!


Le Joggeur Qui Râle

 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com