Logo 2 (2).png
 
 
 

Mode et confinement # Courir avec un masque ...

Mis à jour : avr. 15

Coronavirus, Covid-19, confinement, attestation de déplacement, chloroquine, masque FFP2 ... La crise sanitaire actuelle a son lot de nouveaux concepts et de comportements. Aussi, face à la psychose et au risque de contagion réelle ou fantasme (les "médias" aiment faire girouetter l'opinion publique amorphe), une idée pour le sportif autorisé à courir - ô privilège dévoyé - se fait jour doucement mais sûrement.




Tableau


On commence doucement à en croiser. On ne sait qu'en penser. Ridicule? Bonne idée? Souci de son prochain? Enrober son déplacement dérogatoire de privilégié incompris des sédentaires d'un excès de zèle barrière? Ou que sais-je encore ... Toujours est-il qu'il intrigue en même temps qu'il inquiète.


Inquiétant quant à la pandémie qui sévit mais aussi, et peut-être surtout, quant au devenir du genre humain. Il est vrai qu'en ces temps de troubles et d'inquiétudes, notre espèce ne cesse de mettre en lumière, notamment grâce (à cause) des réseaux sociaux, son formidable état de délitement ...Nous n'épiloguerons pas sur la question, il vous suffit de scroller quelques minutes sur votre réseau social préféré pour en faire l'amer quoique prévisible constat.


Toujours est-il que ce matin, en allant courir muni de mon attestation de déplacement dérogatoire article 3 du décret du 23 mars 2020 ... j'ai croisé un runner masqué!


Oui, un runner masqué!


Depuis, je me demande pourquoi? Comment? Un mélange d'agacement, de rire et de réflexion.


Ce runner masqué aime-t-il se faire remarquer? Fait-il cela pour les autres? Ce run était-il vraiment indispensable?


Peut-être ce runner est-il un coureur à pied qui avance "masqué" dans l'attente d'en savoir plus sur le devenir de sa saison quand la concurrence est elle, assignée à résidence. In cognito sur STRAVA et les réseaux sociaux, in cognito sur son terrain d'entraînement réinventé dans le périmètre autorisé ... Il bluff. Martoni.


Il a l'air fin notre ami. ET où s'est-il procuré ces masques? Ne devrait-il pas avoir honte tant les médias répètent les carences que vivent les professionnels exposés chaque jour au virus?


Le runner et le culte de soi, l’égoïsme. Décomplexé. Il est autorisé de courir et rien n’interdit le port du masque, dès lors ... le bon sens,, la décence et la solidarité n'ont rien à faire ici, selon lui visiblement.



Notre sentiment


M'as-tu-vu, grotesque, indécent ...

Si monsieur le runner masqué entend participer à l'effort, sans doute devrait-il songer à ranger ses runnings plutôt qu'à les étrenner sous pareil déguisement.

Si monsieur le runner masqué entend se faire remarquer, nous l'invitons à courir un semi autour de son frigo, avec un peu de chance, Konbini viendra lui dédier un article choc!

Si monsieur le runner masqué avait un peu de décence, il se cacherait.


Bref, monsieur le runner masqué est un con!




Le Joggeur Qui Râle



©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com