Logo 2 (2).png
 
 
 

Musculation # Quand tu zappes les jambes (et le cardio)!

Updated: Jan 29

Le constat est assez aisé à faire. A la salle, les épaules sont larges, les bras sont volumi ... Il ressemble au final à un taureau vite essoufflé et dispose in fine d'une structure corporelle fort peu fonctionnelle.aut et le bas.


Le Leg Day, c'est le black Day du culturiste amateur, enfin culturiste, le mec de la salle quoi!


Au-delà des jambes stricto sensu, le "mec de la salle" ne fait jamais (ou presque) de cardio ... Il ressemble au final à un taureau vite essouflé et dispose in fine d'une structure corporelle fort peu fonctionnelle.


A quoi ça sert?




L’araignée, gros dos et petites pattes! Ce n'est pas très beau, pas harmonieux en tout cas. Le bourrin de la salle aime faire hurler les muscles du haut à coup de grosses charges pour épater la galerie. Les nanas mais aussi et surtout les autres mâles. Alpha!


Cliché? A peine! On trouve de tout dans les salles de sport depuis qu'elles se sont ouvertes au lambda. Le célibataire las de son statut, la divorcée et (...) l'étudiant fragile y côtoient désormais les molosses en marcel ... Le sociologue se régale. Bref ...


L’œil de l'observateur est souvent attiré par ces dos larges qui se dandinent au gré de la démarche quasi-nonchalante de leur "propriétaire" ... Hélas, quand le regard initié fait le tour du ... propriétaire (donc), la fausse note finit par retentir puis résonner tel un larsen en volume 34!


Les jambes?

Comment ce gros corps peut-il tenir sur ces cannes frêles ... merci le calcium des os!


le "mec de la salle" n'aime pas bosser les jambes. Cela ne serait pas gratifiant et ne servirait à rien dans sa quête à lui de prise de masse. Ce fléau concerne essentiellement le "culturiste" curatif qui trouve dans la gonflette ce petit truc faisant défaut à son équilibre psychique.


Le culturiste véritable, lui, n'élude rien et entend sculpter la perfection sur lui-même avec rigueur et exhaustivité. Chapeau! Fin de l'aparté et de l'hommage.


Notre "mec de la salle" dérange le regard. On dirait que les deux moitiés de son corps sont dissociées, n'appartenant pas au même quidam.


D'ailleurs, la structure corporelle de ce "sportif" intra muros est largement non fonctionnelle. Endurance faible. Il ne sait pas, ou plus, courir. Aucune souplesse. Il ne sait réaliser que des mouvements standardisés et répétitifs. Sur une spartan race, il apparait à la colonne DNF (Do Not Finish). Triste culte du seul paraitre au détriment du beau et du fonctionnel donc.


Pourquoi?

Allons lui demander ...


- Le Joggeur Qui Râle: "pourquoi un tel déséquilibre?

- Jean-Dos: fragile dans ma jeunesse, j'ai trouvé dans la muscul' le moyen de me dépasser et aussi de me transformer. J'aime quand mes amis me trouvent changé quand je reviens dans ma ville natale* 1 week-end sur 3. J'avoue délaisser les jambes et les séances cardio sans vraiment savoir pourquoi! Sans doute parce-que c'est chiant, je préfère me focaliser sur le haut du corps! Avoir un dos énorme et sec! Et des gros bras. C'est pour cela que j'ai poussé la porte de la salle ..." conclut-il en nous montrant ses biceps veineux ...

- Le Joggeur Qui Râle: Merci Jean-Dos!"


*Jean-Dos est étudiant dans une ville de moyenne province



Tout est dit.


Autre élément à considérer et ce n'est pas le plus reluisant. Les stéroïdes, ça fait avant tout prendre du haut! Et on ne parle pas ici des boutons! Même en bossant rudimentairement les legs, la disproportion guette le mec de la salle. La chimie ne fait pas de compromis.


Quant aux exercices de cardio, et en particulier du tapis de course ... c'est même pas la peine! D'une part, la course à pied, ça donne le cul plat. En plus, c'est ennuyeux au possible et avec tes 100kg de fibres lentes, ça serait un désastre articulaire, tendineux ...


Pas fonctionnel on a dit. Et que dire quand la poitrine du mec de la salle viendra à déformer son beau marcel de mec viril? 


Le Joggeur Qui Râle

1,489 views

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com