Logo 2 (2).png
 
 
 

Les courses non-mixtes: Faux concept ou vraie merde?

Mis à jour : 28 déc. 2019

La course à pied, devenu - Running - marketing oblige, (auquel nous succombons nous-même plein pot ... pauvre de nous) a l'imagination fertile pour rameuter! Lame de fond populaire et accessible, le running, donc, sait aussi se faire vecteur de causes! Cheval de Troie de l'idéologisme gauchiste hurleront certains! Porte-voie salutaire clameront d'autres ... Clivage!

La non-mixité de certaines courses - hors les événements symboliques tel la Rochambelle dont la féminité nous apparait évidente et sympathique - n'est-elle au fond qu'un rétropédalage ... idéologique justement? Sujet épineux, chausse-trappes garantis et pavlovisme ... Du pain béni pour #LJQR!

Prenons les mensurations du concept! 




Les féministes manichéennes et pavloviennes, à QI inférieur à 130, sur le retour, fraichement divorcées/séparées  (exigence d'un délai de carence pour éluder les biais cognitifs et hormonaux) et plus généralement tout commentateur bien-pensant au logiciel frelaté  #DéclinCognitifPourTous ... sont priés de tourner les talons illico (avec souplesse pour éviter l'entorse de la cheville déjà bien trop enflée). Le tri sélectif entre second degré, caricature et pistes de réflexions ne se résout pas ici à des bacs de couleur un mercredi sur deux!

Ainsi,

Face à la multiplication des événements, il faut bien déjouer la concurrence ... Du marketing!? Il serait intéressant de connaitre le prix du dossard de ces événements to be! De là à penser que ce sont des hommes qui ont élaboré le concept pour mieux capter le fric de ces femmes si prodigues ... le comble en puissance pour des ambassadrices militantes quoique dindons de la farce? Dindes!

Autre idée en vrac. Le crabe, qu'il touche madame ou monsieur, est un drame pour toute la famille (à moins de percevoir la famille "classique" comme un gros mot vecteur d'exclusion). Pourquoi cantonner les "courses à causes" à ses potentielles victimes sexualisées. A quand une course de soutien au victime de/recherche contre la drépanocytose réservée aux seuls "afros"! Les mots, concepts et précaution d'usage témoignent ici de l'emprise de l'idéologie . Puant! L'idéologie rattrape l'évasion par le sport!

Après ces fulgurances, structurons la digression ...

Pour ....

Évoquées plus haut - et nonobstant la réflexion quant aux limites de la segmentation des causes - les courses féminines, type Rochambelle, visant à réunir les femmes autour de la lutte contre le cancer et devenues de véritables institutions rassemblant des milliers de participantes ont la vertu de l'événement populaire et utile! Ouvrir ces courses aux hommes alterneraient selon nous, et ce n'est que notre avis en forme de réflexion, la spécificité de l'événement, et à terme, sa popularité. Ici, l'aspect sportif n'est pas mis en avant ... l'élan est ailleurs!

Plus sportivement, on peut légitimement songer à des courses strictement féminines à partir de considérations de compétition. Un challenge départemental/régional pourrait créer de l'émulation chez les runneuses, disposant de quelques courses dédiées, théâtre d'un  "championnat" annuel ... La confrontation au sein des courses mixtes étant très souvent  - et de facto -  très indirecte.

Plus sournoisement quoiqu'en continuité avec l'argument précédent, on pourra encore militer en faveur de ces courses dédiées en arguant du gap de niveau entre les hommes et les femmes! Tout le pathos du monde ne pourra contrer ce constat empirique fâcheux! Quand un consensus (ou bienséance) tait un fait évident par souci de cohérence et de roman historique, celui qui s'en empare tacitement pour se faire mousser ou par lucre n'a rien compris. Celles et ceux qui le suivent en se pensant bienfaiteur de l’Humanité sont des idiots utiles ... soit! Ce n'est pas un luxe de passer de la troisième place féminine à la troisième place scratch! On peut comprendre!

... Contre!

  Si on déborde les salutaires causes et le cadre purement sportif, le terrain devient glissant. L'idéologie et la censure rôdent à l'affût du moindre écart à la bien-pensance déclinée au running quand elle ne délègue  tout simplement pas au #DéclinCognitifPourTous le soin de vider les poches dans la bonne humeur ... Il faut courir vite pour ne pas être rattrapé!

Un regard rapide - et de fouine - sur les sites Internet des organisations nous livre quelques verdicts en forme de confirmation. Ainsi ...

 Le coté sportif est remisé derrière la convivialité! Marketing par le mot valise, neuro! Traduction de novlangue? Les femmes sont des commères en puissance qui bavardent plus qu'elles ne s'investissent dans la pratique d'un sport. Prodigues, les femmes sont des comptes en banque à vider, pick-pocket 2.0  et consommation compulsive. De grès ou de force donc ... le running est le déguisement du voleur par astuce! Soit, du sexisme implicite passant pour de l'émancipation par le truchement de l'inversion des valeurs, fille du déclin cognitif! De la haute ingénierie sociale au service du hold up ... on vous fera lever les mains en l'air lors de l'échauffement, symboliquement!

Coté tarification, parfois ça pique! Produits dérivés et photographies à 20 balles l'unité. Souriez, vous êtes rackettées! Le site est balisé pour vous contraindre en consommer! La grande messe orchestrée par les gourous du marketing! Opium du peuple ...  De la musique actuelle forte pour feindre le "in" et rendre cognitivement sourde. Sous les bonnes intentions, le fric!

Géraldine et ses filles spirituelles sont férues de ces "events". Fashion? Non non, un truc de bourgeoises du tertiaire ... parfois. Jadis on se retrouvait dans les salons littéraires .. mais la lecture n'implique rien d'ostensible, l'égo n' y gagne rien! Et puis la lecture, c'est chiant! De là à penser que les runneuses militantes sont sottes, il y a là une généralisation qu'on ne franchit pas ... encore.

 Les sponsors de ces concepts? Toujours la même équipe! Du business gravitant autour de l'Univers de LA femme! De l'association militante à la philosophie crypto-réac subventionnée et donc devant en justifier à moindre coût ... L'idéologie en arrière fond, sans nécessairement l'adhésion des participantes. D'ailleurs, qu'en penseraient-elles si elles savaient? Encore faut-il savoir, avoir envie de savoir. Se questionner, c'est prendre le risque de devoir apporter des réponses. Et les réponses, ça implique ...  rassurez-vous, l'enrobage est tellement bien ficelé que vous n'y verrez rien! Le vernis prime le mur, ou le pied.

"Défendre" les femmes en misant sur leur prodigalité ... Acrobatique!

 Ou tout simplement indifférence!

  "Qu'est-ce-qu'on entendrait si on organisait une course pour les seuls hommes?!?!" entend-on ici et là sur les nouveaux forums de la Cité que sont les ...réseaux sociaux! Propos spécieux pour afficher en forme de pseudo-réflexion a contrario une indignation! Hurler avec ce loup là? Non merci!

En fait, #LJQR s'en fout! Soyons juste prudent et ne laissons pas les charlatans du marketing sauce bons sentiments ruiner l'évasion par le sport! Moquons nous - sans certitude - des victimes imbéciles heureuses de ces concepts réduits à jouer de plus en plus du pathos pour gratter un avantage concurrentiel dans un contexte de multiplication des courses/trails ... la démocratisation du running autorise une segmentation du marché selon les affinités de chacun. Si on peut regretter que le dénominateur commun - la course à pied dans sa simple expression biomécanique - se délite à mesure que le runner se rattache dans son sport à ce qu'il fuyait - on admettra que ceci est dans la nature humaine, même non totalement décatie!

Après tout, les athlètes féminines élite et de niveau solide courront à leur guise dans telle ou telle épreuve selon les impératifs et considérations du moment. Cette Liberté, loin, très loin, des considérations marketing, est à notre sens le plus important!

Chacun est bien libre de faire ce qui lui chante. De s'inscrire à une course déguisée ou de s'en moquer avec forme!

Reductio ad -phobum: tel le Roi Midas qui transformait en or ce qu'il touchait, le bien-pensant pratique la reductio ad -phobum contre quiconque n'est pas d'accord avec lui et ose la critique périlleuse. Point commun de ces deux "Rois", la privation paradoxale.


Le Joggeur Qui Râle

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com