Phantasm 24 et Kilian Jornet sur les traces de INEOS 1:59 et Kipchoge ? | LJQR


La vedette espagnole de l'Ultra Trail, Kilian Jornet, tentait ce week-end de battre le record du monde de course en 24h sur piste. Un record détenu depuis 1997 par le grec Yiannis Kouros avec 303,506 km ! Un record qui tiendra pendant au moins un siècle aurait déclaré Kouros ...


C'était donc au cours de la nuit dernière et dans le froid norvégien , celle du vendredi 27 novembre menant au samedi 28 novembre que devait avoir lieu l'exploit, le record!


Hélas trois fois hélas, vers 21h25, le champion catalan a stoppé son effort long sur la piste de Måndalen en Norvège, où il tentait de battre le record détenu depuis 23 ans par l’athlète grec Yiannis Kouros. Après un peu plus de 10 heures de course donc, il comptabilisait tout de même 134,80 km et 337 tours de piste! Une douleur au genou s'est réveillé au début de la nuit, Curieux paradoxe! On parle également de «vertiges extrêmes».


Ainsi, «Après avoir reçu des soins médicaux, Kilian se sentait mieux, mais les experts médicaux qui l’ont examiné ont estimé qu’il était préférable pour lui de se soumettre à une évaluation plus poussée». Clap de fin!


Kilian Jornet semble donc envisager de plus en plus se tourner vers la route et le plat. Une orientation séduisante qui mérite d'être saluer tant elle incarne le hors-confort du bonhomme. Une orientation guidée par des considérations et orientations marketing de son sponsor ? La question est posée ...


« L’entraînement a été un peu frustrant ces derniers mois, où j’ai enchaîné les blessures. J’avais de bonnes périodes, puis je me retrouvais avec une blessure qui me condamnait au repos. Après la course de 10 km, j’ai dû arrêter l’entraînement pour guérir une blessure. Maintenant, mon plan consiste à faire une bonne semaine d’entraînement et voir comment mon corps réagit, puis à laisser les tissus musculaires se reposer et récupérer avant la tentative. » (Kilian Jornet)

Ce qui surprend, c'est le démenti de cette tentative après des rumeurs, largement diffusées après le 10km en mode SUB30 de l'ultra-trailer star, à Hytteplanmila en 29'59'' ... Un démenti sur fond de douleurs récurrentes ...



... le panache de tenter en cette période relativement stérile en spectacle running-stique!



Revenons à une lecture plus critique de l’événement. S'il n'est bien évidemment pas ici question de "basher" l'échec de Kilian Jornet (cela n'a aucun sens en effet, il ne s'agit pas de tentative de record du 5km saucisson de Bourg-la-Reine), on peut s'interroger davantage sur le contexte!


Une forme sujette à caution donc (!) et un habillage très marketing de l'événement, baptisé PHANTASM 24 et chapeauté par Salomon.


Une opération de com' qui nous rappelle le fameux BREAKING2 de Nike avec en guest star Eliud Kipchoge sur le circuit de Monza, et la quête du SUB2 sur Marathon avec en toile de fond l'avénement des chaussures à plaque carbone. Une tentative marquée par l'échec (relatif) du meilleur marathonien du monde qui accouchera d'une suite avec le projet INEOS 1:59 et un chrono de 1h59'40" réalisé à Vienne avec une armée de lièvres d'élite armée de chaussures roses supersoniques. Entre-temps, le "mal" était fait puisque les Vapor 4 puis la vapornext et désormais l'aphafly inondent les pelotons et s'arrachent à prix d'or entre deux ruptures de stocks savamment orchestré par la @Swoosh ...


Du buzz au service du capital par la sidération collective donc. On peut imaginer une revanche à terme pour Kilian Jornet et la Team Salomon! On peut aussi imaginer des trajectoires parallèles entre la marque et l'athlète: la conquête du bitume et du marathon ... ?



Pour l'anecdote, Les Norvégiens Harald Bjerke (232 kilomètres parcourus), Jo Inge Norum (219,2 km) et Simen Helvik (208 km) ont réussi l'exploit de courir 24 heures sur cette piste mais tous ont terminé très très loin du record du monde.




Le Joggeur Qui Râle

 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com