Logo 2 (2).png
 
 
 

Quand les marques rackettent le Runner ...

Updated: Dec 28, 2019

La maxime postulant que le Running est le sport le plus "démocrate" tant il suffit de deux fois rien pour le pratiquer est un leurre pour puceau bienpensant et dépassé.

Avide d'équipement tantôt utile tantôt fashion, le runner s'est mué en consommateur parfois compulsif et très m'as-tu-vu, ostensible ...

Les marques savent désormais profiter de l'aubaine, après avoir, il est vrai, contribué au phénomène par le formatage neuro-marketing des esprits. Retour sur investissement donc ...


Précision d'importance, le Trail n'échappe pas à la tendance, bien au contraire ...




... le traileur revendiquant un esprit authentique par opposition au routard est de plus en plus le parfait pantin hommes-sandwichs des pelotons. Nous y reviendrons.


Nous évacuons de suite la Nike Vapor Fly 4% aux pieds du mec valant 48' sur 10 bornes, on a tous compris.


Le racket (symbolique, le runner-consommateur est totalement consentant - encore que, ce consentement est-il vicié?) cible, vise et touche le runner pour le plaisir comme le runner en quête de performance ... Ainsi, le traileur lambda et néophyte aime se draper des apparats du champion, quand le traileur confirmé aime se démarquer en se chaussant de minimalisme quoique onéreux et servi par les ...marques. Une foulée d'avance, toujours!


La nature a horreur du vide et chaque aspérité du runner/traileur est embrassée par le vol organisé dans la joie et l'allégresse de la consommation aliénante. Des pieds (chaussures) à la tête (buff) en passant par ce qui ne se voit pas à l'extérieur (les âmes, la nutrition, le musculaire ...). Ne parlons pas des méninges avec une littérature (mensuels ou ouvrages) répétitive et souvent tout en pathos mou comme un avant-course de traqueux!


Sans dénigrer les vertus (remballe ta mauvaise syntaxe Jean-Trail) de ces quelques marques prises pour l'exemple sur le peloton de l'exécution critique, voyons ensemble ...


Vibram FiveFingers

La chaussure tranche par son "look" et ses orteils en éventail. La mode du minimalisme a son totem! On laissera ses utilisateurs juger de la technicité du produit (l'auteur de ces lignes a pu parcourir quelques kilomètres ainsi chaussé - originalité et sensations intéressantes) mais nous nous réservons la critique des tarifs! Compter aux alentours de 100 balles pour un bout de plastique! Cher, très cher au kilogramme, au kilomètre aussi! Symboliquement chèrement payée aussi pour Jean-Run en transition de foulée et trop confiant ...


Salomon

Le must have du traileur ... le label du sérieux et de la compétence. Fiable et technique, les produits se vendent à prix d'or, le sésame se mérite à la force du ...porte-monnaie! Le traileur aliéné se surclasse en bourse déliant en singeant ses idoles ...


BV Sport

La compression, ses apôtres et ses contradicteurs! Jean-Trail ne jure que par elle et c'est avec un sérieux onéreux qu'il se livre à chaque sortie, à chaque course à son rituel d'enfilage de contention technique! C'est pourtant affreux mais qu'importe, les marques en force sur le segment l'ont bien compris. La chaussette haute affiche facilement 500f!!!


Skins

Textile fin et velouté qui semble devoir glisser dans le vent et la bise. l'élégance au service de la vitesse ... tel doit être l'esprit du conso-runner quand il se décide à acheter du Skins ... La compression ici encore mais en finesse, pour le corps et au service de la classe! On s'éloigne de plus en plus du sport et de la sueur.


Leki

Les bâtons de trail trop souvent vu en plate province sur 15 bornes - 350D+ ... vu à la télé dans le dernier doc sur la diag' et l'UTMB, alors Jean-Trail - au nom de la Liberté qu'autorise le trail - s'est laissé tenté par ces extensions au service de l'effort et de la performance. Résultats des courses: tu ressembles à un randonneur. Et accessoirement, tu finis 267/458. Sans les bâtons, tu pouvais prétendre à un top 200! Mais bon, tu as le must des bâtons... et ça, ça n'a pas de prix sur les cimes de la crédibilité ostensible. Onéreuse. Leki ne te remercie pas pour la qualité de l'ambassadeur autoproclamé et pas plus pour le joli chèque!


Compex

Last but not least!

Compex, l’électrostimulation au service de l'excellence. Soit, le sport dans son canapé! Jean-Eudéhef nous fait déjà remarqué que pour la récup' et pour reprendre de la condition après une blessure .... chuttt!!! Oui, mais tu n'es pas blessé et les contraintes de d'une récupération optimisée avec tes 15 kilomètres hebdomadaires et ton 43' sur 10 kil' ... Tu disais la même chose concernant la cryothérapie, autre imposture onéreuse pour runner-consommateur stakhanoviste de l'effort financier, et économe comme un écureuil pour taper un peu dans la caisse (pas l'enregistreuse, on parle ici du corps). Le runner électrisé à coup de centaines d'euros!



Plus le runner s'éloigne de l'esprit sportif originel (qui est la rigueur et l'implication avant les notions de partage et de communauté, lesquelles notions sont dévoyées apr leur emprisonnement dans les geôles du 2 & 3.0) plus il s'achète une image. Les dealers de reconnaissance se trouvent au coin de la rue, au coin du Net, au coin du clique et leur cam' se vend à prix d'or ...



Le Joggeur Qui Râle


679 views

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com