CRYOTHÉRAPIE # On vous dit tout sur la nouvelle récup'

Mis à jour : janv. 28

Dans la rubrique "traite des vaches à lait" made in la grande pâture du running vulgarisé, voici le dernier truc à la mode pour runner à fort pouvoir d'achat, la cryothérapie, ou cryotherapy pour l'anglophone parigo-teritaire ...

Venu tout droit du haut niveau et ses impérieuses contraintes de récupération face à la charge, la cryothérapie débarque dans vos centres pour soulager vos petit corps boudinés! Pourquoi pas. A 50 boules la séance de 3 minutes, l'occasion pour Sir Capital de plumer le dindon de la main droite tout en trayant la vache à lait de la main gauche (sociale-libérale comme les bobos du running, la cryotherapy!) apparaissait d'une évidence glaciale. Facile!






Les gardiens de la bien-pensance sont déjà en train de dégainer leur clavier et menacent de "rafaler" à coup de mots creux! Classique. Nous ne débattrons pas ici des bienfaits de la méthode "par le froid" de la cryothérapie. Si le haut niveau a recourt aux "vapeurs froides" alors difficile de nier une efficacité physiologique. Non, ce n'est pas ça, inutile donc de gloser à partir de cet argument.

Ceci étant dit ...

Le runner du dimanche aime se draper des mimiques du champion. Si les perfs ne suivent pas, c'est essentiellement parce-qu'il ne met pas tout en œuvre, pense-t-il. Pour le reste il y a eurocard mastercard, bref tu as du pouvoir d'achat et tu as trouvé à qui parler pour le capter en toute transparence. Las des montres GPS saphirre, des runnings à 1000 francs et du tralala made in indonesia du commun des mortels, il te faut te démarquer, si possible à coup de partage selfiesque sur facebook (sinon ça ne compte pas!) ... En attendant les chronos, ça sera par la consommation. Pathétique encore une fois.


Car avec ta pratique irrégulière de la course à pied, et plus lâchement en considérant ton niveau, c'est du too much. De la frime. Du m'as-tu-vu. Un client idéal, que dis-je, un pigeon bien gras à vider pour le plus grand plaisir des opportunistes qui n'en demandaient pas tant. Business as usual. Le culte du champion pousse la plèbe à mimer par la bassesse consumériste (après les Nike Zoom vapor Fly 4% à 250e) à défaut de mobiliser une rigueur respectable qui de toutes façons ne te mènera jamais aux lauriers ...

A part récolter quelques likes sur Facebook en postant un selfie de toi au centre de cryothérapie en quasi-tenue d'Adam (ou de Eve), tu ne récoltes in fine aucun bénéfice de ta séance de froid! Pourquoi? Car tu n'es pas un champion tout simplement! Mais si ça te fait plaisir alors ... au pire ça ne te fera pas de mal de morfler un peu ... et c'est inoffensif a priori (?)!


Un peu de mauvaise foi pour clore? L'empreinte carbone du dispositif. Ça dépote de la saleté de produire un tel froid. Surtout que tu y es allé en bagnole au salon, non?


Usant ces RUNNERS qui revendiquent le seul plaisir (pour justifier une médiocrité sportive) mais qui versent dans tout ce que le marché proposent comme techniques "optimisantes" de la ... performance. Mais là encore, le RUNNER en transition 3.0, et son toupet grossier, avance le pion "récupération". Mais récupérer de quoi? On aimerait le savoir.


L'imitation grotesque relève de la singerie. SI c'est ta vocation, alors ...


Un dernier conseil pour la route (et pour la piste): va t'entraîner Célestin!


Le Joggeur Qui Râle

392 vues
 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com