Rumeur # Le RUNNING au menu des JO de 2028?

Mis à jour : févr. 10

Une drôle de rumeur, confidentielle et embryonnaire (on en sait peu sur les modalités techniques d'une telle mesure), est parvenue jusqu'à nos oreilles écarquillées. Une nouvelle catégorie, ou plutôt une nouvelle bannière pourrait s'inviter aux JO et ce, dès 2028. Une façon pour le C.I.O (Comité Internationale Olympique) de démocratiser encore - et toujours - l'accès du haut niveau au quidam. Après le Marathon des JO de Paris 2024 ouvert à tous, la mesure s'inscrit dans une logique que la communauté running 2.0 saluera assurément.




La cérémonie d'ouverture pourrait désormais compter au milieu des drapeaux de toutes les Nations, et outre celui de la bannière neutre (ersatz de Russie) et de l'équipe Olympique des réfugiés, un nouvel invité des plus sympathique et symbolique: l'équipe des RUNNERS olympiques.


Certains y verront une énième déclinaison de l'opposition stérile entre course à pied (athlétisme) et Running (sport loisir pour tous qui se démocratise à coup de # ) ... Les #Haters derrière cette agitation ne trouveront nullement écho dans la grande fête des valeurs olympiques!



Pourquoi une telle bannière?

Le running est une activité en plein boum et vecteur de partage, de valeurs saines. Ouvrir les valeurs de l'olympisme aux champions du quotidien, c'est tendre vers le Progrès et le salut de l'âme par le dépassement relatif et le mérite ordinaire. Riche idée, jolies perspectives. Exit la contrainte du geste juste, de l'excellence et du beau. On sait où mène la quête de la perfection ... L'Olympisme enfonce les portes vers un nouveau paradigme. Le sport pour tous et la confrontation gentille.


Sur le plan symbolique, cette bannière RUNNER a une vertu cardinale: abolir les frontières et les nationalités. La Team RUNNER brassera la terre entière sans distinction de race, de couleur, de religion et de courants de pensées ... C'est beau.




Une mesure étendue à d'autres sports?

Galop d'essai en 2024 avec le marathon et extension à toutes les disciplines de l'athlétisme en 2028 ... Nul doute que les clubs locaux vont voir affluer de nombreux licenciés. Car ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, même axé hors performance, on ne s'improvise pas triple-sauteur ou perchiste au "talent". Un minimum d'éducation s'impose.

Gageons que cet afflux quantitatif ne soit pas exclusif de qualité et de futurs talents, reversés sous le drapeau national "classique" (pour ne pas opposer la bannière RUNNER à l'équipe national, nous éviterons le qualificatif "normale") ici).


2028 sera donc scruté avec attention afin de généraliser le principe à toutes les disciplines dès 2032. Les JO d'hiver sont évidemment concernés par la mesure.



Des modalités à définir ...

2028 c'est loin regrettent certaines instances et think tanks. Rappelons que les critères de sélection et les quotas (nous n'aimons guère ce mot) postulent une longue et mûre réflexion afin de transformer cette belle idée en réalisation équitable et inclusive. Le sport pour tous!


Hélas, aucune remontée sur ces modalités ne sont remontées. Un vaste chantier à ne surtout pas transformer en usine à gaz.



Perspectives

Jeux Olympiques, jeux paraolympiques et jeux olympiques du quidam ... le sport est à l'avant-garde du nouveau paradigme du vivre ensemble.


A quand la fusion des trois pour enfin et vraiment célébrer le sport pour tous?

Affaire à suivre.


Le Joggeur Qui Râle

 

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com