RUNNING: Ces 10 choses qu'on fait tous [ou presque] après une sortie |LJQR

Mis à jour : oct. 5

RUNNING - ENTRAINEMENT - RITUELS. Ces petites choses que nous faisons tous - ou presque - après avoir couru.

Un runner ne fait certes pas l'autre mais ne nous mentons pas, nous sommes plein de points communs quand il s'agit de running. Et surtout dans nos rituels et mimiques d'après course/entraînement.

Sans prétendre à l'exhaustivité [certains trucs seraient-ils inavouables?], voici les petites choses que le runner s'empresse d'exécuter sitôt l'allure du pas retrouvé ...



La phase d'après-run débute donc sitôt l'allure du pas retrouvée et s'achève avec la douche salutaire qui va bien. Entre ces deux points, une véritable constellation de réflexes, de mimiques, de rituels ... Explorons ce funeste champs des possibles.


Sortir son plus beau selfie (ou runfie) et le poster sur les réseaux sociaux agrémenté d'une capture garmin et de #


Grand classique du running 2.0, le combo selfie/capture garmin/pathos et avalanche de # (souvent en anglais) pour ramasser un maximum de pouces bleus sur les réseaux sociaux de l'insignifiance et de l'indigence socio-cognitive. Chaque acteur de ce mauvais film communautaire clique systématiquement, comme amorphe, ce que son semblable interchangeable -C'est le fameux esprit running - fait de prouesses qui n'en sont en fait pas. Reconnaissance systématique croisée selon notre guide lexicologique/Glossaire.


Rupture d'égalité, le selfie suggestif de runneuse l'emporte haut-la-main à l'applaudi-like! #MerciMaBrassière




Renommer sa séance sur STRAVA


Morning ou afternoon run, ça vend pas du rêve aux narcoleptiques des réseaux sociaux! Du coup, un réflexe s'est installé. Tripoter son smartphone pour intituler son 8km en 1h20 en footing cool à la sensation avec un emoji bien senti! Le selfie sus-évoqué prendra place dans le decorum. N'oubliez surtout pas de paramétrer votre matériel!




Checker son nombre de bornes hebdomadaire et son classement au sein de son CLUB Strava


Le running 2.0, c'est un concours de celui qui a la lus grosse à ciel ouvert! Quantity over quality! Ça se tire la bourre pour grimper au hit-parade du borneur! Ça se scrute à la loupe et ça se se bagarre pour un gain physiologique [souvent]négatif! Je dois aller courir 10.3 km pour repasser devant célestin ... A moi la première place au scratch du crash ligamentaire! Le #NoPainNoGain de ceux qui pratiquent que pour le plaisir ...




Faire semblant de s'étirer


S'agissant des étirements post-séance, il existe deux écoles et donc deux littératures, deux doctrines (ça permet aussi à la presse spécialisée indigente - sauf Zatopek - de doubler les sujets creux). Faut-il? Faut-il pas? La pirouette consiste à faire les deux! Comment cela? En feignant tout simplement l'étirement, bref ne pas choisir et donc ne pas renoncer au bon .. choix, le cas échéant!

Concrètement, tu lèves et tires un peu sur ta jambe. Droite! Gauche! Et voilà! Tu souffles un coup, tu sautilles et c'est bon!




Le verdict de la balance


Courir 1h30 sous le cagnard et suer comme un tromblon sous ecstasy! Deux kilos en moins à la balance après ce footing à jeun! Bien joué Dick! LJQR vous suggère façon rabat-joie que tu n'as perdu que de l'eau et que tes grignotages compulsifs (bien mérités selon ton inconscient sous emprise glucidique) surcompenseront en tissu adipeux! De quoi courir l'UTMB sans camelbak gros!




Fumer une clope et/ou siroter une bière (cul sec ou presque en faisant ahhh)


Après l'effort le réconfort dit-on. Et les gouts et les couleurs, ça ne se discute pas! Bref, ici encore, tu ruines tes efforts et élude tes chances de SUB5h ...


Scroller sur FB/IG et Strava comme un malade dans la salle de bain


Un vieux réflex qui n'appartient hélas pas qu'au runner 2.0 ... D'une publication putassière à un partage indigent, tu perds de longues minutes tout en macérant dans ton jus ... Tu pues! Un contenu creux que tu alimentes avec ta pierre à l'édifice bancal!




Scruter sa silhouette à travers du mobilier urbain, une vitrine ou devant sa glace


Bof, c'est pas encore ça même si on commence à voir de dessiner quelques muscles au dessus du genoux! Pour les abdos, on verra l'été prochain maintenant ...




Grignoter un truc pas #Healthy du tout et perdre les bénéfices caloriques de sa sortie


Tout cela pour ça! 450 kcal perdus, 800 de repris! La balance déconne sans doute ... Et puis tu l'as bien mérité et puis merde, on ne vit qu'une fois #YOLO #Carpediem #HealthyFood ... Avoue, c'est le bordel dans ton assiette (au moins autant que dans ta tête et ton placard à godasses!)




Se prendre pour un crack


Les mélanges de substances chimiques ne sont jamais bons! Ici, le cocktail endorphines - egotripines vire à l'overdose d'estime de soi! Bref, tu surjoues ... Le SUB40 la semaine prochaine, c'est finger in the nose! #PopCornCaraméliséasouhaitdimanchepro




Bonus # Vérifier que le grand numéro de notre run précédent n'a pas été repris sur Le Joggeur Qui Râle (R.I.P)


Jadis sévissait Le Joggeur Qui Râle sur Facebook ... Ou la garantie de voir son excès de pathos suintant l'indigence en tout point raillé et moqué sur les réseaux sociaux. Les têtes tombaient les unes après les autres, sans distinction aucune. L'universalisme de la découpe brutale ... LJQR est mort, vive Le Joggeur Qui Râle qui tel le phénix ne meurt jamais.

Nous nous égarons. Nous suspectons quelques apprentis-troll de surjouer l'aliénation numérique pour le 1/4 d'heure de gloriole sur la page ... Deux attitudes pour la victime: l'auto-dérision (merci Steven de nous fournir tes Race Packs à la réouverture des courses), la quérulence pathologique (Bref, je fais du trail torse nu ... et le cul à l'air) ou la chouinerie des #IGERS ...


SI vous suspectez (en vous ou chez des proches) quelques symptômes de pathologies liées au running 2.0, ne pas hésiter à nous contacter. Devis gratuit.


Le Joggeur Qui Râle



Bloggeur spécialiste du running dit 2.0. Le Joggeur Qui Râle croque le runner numérisé de sa mâchoire impitoyable. Ennemi de la susceptibilité et des fragiles.

Pratique accessoirement la course à pied [du 800m piste au marathon], le vélo et la natation.




 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com