Running # L'habit ne fait (toujours) pas le moine ...

Mis à jour : févr. 9

A travers nos chroniques, nous ne cessons de "dénoncer" les dérives consuméristes du Runner moderne. Il est vrai que les marques rivalisent d'ingéniosité, mêlant marketing, esthétisme, utilité et superficialité ...

S'il est vrai que votre serviteur lui-même n'est pas un "va-nu-pied", on a parfois envie de dire au Runner lambda du saucisson du dimanche matin: tu t'es vu quand tu cours!?


Les grandes messes annuelles du Running et leur "salon" dédié, et plus continuellement les réseaux sociaux autorisent une vivisection plus qu'une autopsie du consumérisme rampant ...plus vite que le Runner qu'il a dévoré tout cru!


Propos ...






Chaussures qui vont vite et haut fashion pour être vu et donc briller ... des babillages cognitifs communs qui mènent le Runner moderne à consommer moins (quoique plus) pour "perfer" que pour exister et se faire plaisir.


Pourquoi pas. Mais l'excès en tout est un défaut. Et le Runner moderne est excessif! Outre son gout pour le pathos moraliste à la Patrick Montel Officiel, il verse dans l'Avoir pour tenter d'Etre. Parfois il incruste cet Avoir dans l'Etre par le Tattoo ...


Si l''athlète Élite (rare) se fait arroser à titre gracieux par Nike, le runner amateur, lui, paie cash son petit goût de grandeur! Le runner amateur à crédit un brina ffûté tentera même de pousser l'actor studio jusqu'au sas de départ en encombrant la ligne de départ au milieu des dragsters ... Le retour de réalité sera rude pour les malheureux en prise avec cette chicane mobile faussement sponsorisée!


Le Running moderne, c'est un peu comme la psychothérapie: le prix fait partie du truc! Aussi, Jean-Run et son équipement à plus d'un kilo-euros tente de se convaincre qu'une fois bourse déliée, il ne pourra qu'aller plus vite ...


... Dieu Pace et le Roi Gravité te rappellent à la raison. D'ailleurs, ta banquière, elle, n'a pas réussi à te joindre et t'a laissé un message sur son téléphone salutairement resté dans ton sac (le Runner "total Look" a abandonné la semaine dernière le brassard porte-smartphone!).


Le Runner "looké" aura son heure de gloire lors de ses sorties solo et à l'échauffement pré-course! Il sera hélas vite démasqué et quoique raisonnable, il conservera un goût marqué pour le "beau" et le ...cher! Seul le Runner 3.0 exigera qu'on le trouve formidable sous toutes coutures ...


Les chiens de garde du Running argueront que chacun fait fait ce qui lui plait plait plait! Oui, en effet. Jean-Daniel et son pouvoir d'achat aura tout loisir de s'équiper onéreux, confortable et beau! Un privilège. Cela ne le fera pas courir plus vite, mais cela correspond à son "standing" et cela ne lui nuira pas non plus.


Pour le Runner plus "modeste" ... Is the price worth it? Moins sûr. Tu pourras au moins briller au sein de la communauté des Runners 2.0 pour qui le superficiel (et le pathos) prime le sportif. Se faire plaisir, oui. Te grimer en ce que tu n'es pas, faut voir! In fine, tu ne courras pas plus vite et mangera des nouilles.


Et comme on dit , on est ce qu'on mange ...


Le Joggeur Qui Râle

474 vues
 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com