Web 2.0 # Comment gérer sa communauté running ?

Mis à jour : 28 déc. 2019

Lors d'une course, bien sur, compétiteur dans l'âme malgré le pathos " esprit running .." mais aussi sur les réseaux sociaux ou il se doit d'incarner le consensus, l'oreille, la bonne parole et l'autorité 2.0 quand il le faut. Cela lui vaut assurément une petite armée de groupies (souvent des femmes, divorcées, quelques gosses et une aspiration bien légitime à la silhouette de jadis via notre noble sport ... en vain!) assez premier degré - même carrément bas de plafond - lorsque la statue est chahutée ... 

Tentons une grille de lecture ...





Pascal* est un homme droit et pondéré. C'est une qualité que tous lui reconnaissent. A raison d'ailleurs. Mais Pascal demeure un homme, single qui plus est. Pleine fleur de l'âge, sportif accompli et apprécié, il sait allier paroles et actes, engagé.

 Coté asphalte Aussi, que ce soit dans les pelotons et plus généralement dans la vie - nous nous contentons ici de la vie 2.0 - Pascal se doit de s'affirmer en évitant les écueils de l'homme alpha de base, grossier et prévisible. Le panache lui permet de slalomer avec ces contraintes avec une réussite que certains lui envient secrètement ...

Coté course, il convient de se démarquer. Stakhanoviste des marathons avec quelques chronos flatteurs, aventurier de la longue distance, séance interminable en solo, un chevalier de l'asphalte en terre francilienne ... chapeau!  L'amour du sport et du dépassement mais pas que. Cet impérieux besoin que nous ressentons de partager nos héroïsmes ne réflettent-ils pas ce besoin inhérent à l'homme de reconnaissance? Pourquoi ce besoin d'ailleurs? Nous sommes tous un peu anthropologue au fond de nous (certains plus que d'autres), mais nul besoin d'être édité post mortem chez folio pour avancer l'hypothèse de la femme ... ou de l'homme!

Bref, comme tout un chacun, trivial, Pascal doit épater la galerie pour être attractif! Décevant pour les puristes idéalistes (lesquels nieront sans pour autant savoir convaincre du contraire), finalement assez classique pour les nantis de bon sens.

Place au virtuel et au forum moderne. Consensuel et armé d'un esprit d'initiative, notre ami anime une belle communauté, sympathique et active. Ou quand les réseaux sociaux autorisent et facilitent la rencontre plutôt que d'isoler ... Le monde tournerait plus rond avec ce logiciel de traitement du Progrès, assurément.

Cet équilibre en forme d'harmonie - selon sa propre définition (un peu molle?) -  postule malgré tout une ligne de conduite. Hors de question d’être débordé, de se faire doubler ... bref de laisser le chambard régir les troupes. Le débat ouaté passe aux échanges passionnés? Attention! Si les clivages révèlent les personnalités, il y a carrément danger. Un tel a craqué et se moque ouvertement d'une susceptibilité non contenue et l'arbitre siffle! Légitime tant que non excessif! Le départ est parfois délicat entre les deux!

Que cache cette courtoisie et ce con-sensualisme érigé en dogme? Pas forcément de vilaines choses, mais sans piment, le plat de la vie n'est-il pas insipide?


* Toute ressemblance avec un modérateur réel ne serait que fortuite.

Le Joggeur Qui Râle

152 vues
 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com