Tendance # Le trail, sport de beaufs?

Mis à jour : mai 30

Oui, avons-nous envie de répondre d’emblée et arbitrairement.

Mais le souci de l’objectivité, et même de la nuance, est notre moteur. Aussi, nous vous proposons gracieusement quelques pistes de réflexion pour mieux vous situer, vous et les autres, au sein de la communauté, du sport et de sa démocratisation !

***

On est tous les beauf, ou le con, de quelqu’un. C’est très vrai. Mais pour certains plus que d’autres ! Et le Traileur moderne s’expose dangereusement quand il en fait trop …

Le Trail est-il victime de son succès ? Pour les organisateurs, la quantité est gage de succès, et nous comprenons naturellement ce point de vue. Les puristes quant à eux pestent volontiers contre cette horde d’arrivants aspirants #Finishers

Le Trail et même l’Ultra désormais (!) sont les supports d’une nouvelle forme de tourisme de masse. Avec le nivellement culturel vers le bas et les nuisances en croissance exponentielle qui vont avec. Armé de bâtons et de bonnes intentions, le Traileur opportuniste (d’un style de vie « cool » et proche de la nature) est vecteur de désordre ambulant. Pas tant comme individu mais comme élément d’un tout.

Sport et culture de masse, le Trail nouveau fabrique en série du sportif médiocre, arrogant par fausse humilité et ... beauf ! Ayons aussi peu crainte des mots que lui des maux qu’il inflige à ce qu’il vénère si mal !

Quelques illustrations et remarquespour étayer le propos ?

  • Le Traileur beauf jargonne pour s’inventer une expertise !

  • Rien ne ressemble désormais plus à un traileur qu’un autre ... traileur !

  • Le Traileur beauf aime se prendre en selfie en reléguant la nature qu’il prétend idolâtrer au second rang de son narcissisme !

  • L’emprunte carbone du Traileur, c’est de la semelle de Hoka dans la glaise fraîche …

  • Le Traileur beauf aime faire son marché le dimanche matin (quand y a pas course) avec ses chaussures pour s’afficher piteusement !

  • Le Traileur beauf est un intervenant (membre actif, modérateur) sur les pages dédiées des réseaux sociaux !

  • Y a des stickers sur le cul de la caisse du traileur beauf !

  • Le Traileur beauf adopte le look ultra : barbe, tattoo et Buff …

  • Le traileur beauf dit parfois « nous » quand il parle de sa communauté.

  • Le Traileur beauf se croit branché, forcément !

  • Le traileur beauf court pour boire des bières quand il rallie l’arrivée dans les délais.

  • Le Traileur beauf est parfois un Traileur performant.

  • Le Traileur beauf connaît beaucoup de monde sur les rassemblements, dont beaucoup d’autres beaufs.

  • Le Traileur beauf n’est pas toujours un mauvais zigue.

  • Ne surtout pas confondre le traileur beauf minimaliste et le traileur beauf sur-équipé. Ils se détestent cordialement car ils se ressemblent autant dedans qu’ils s’opposent dehors.

L’essentiel des Traileurs beaufs est relativement néophyte et est en proie au zèle des néo-convertis. Si quelques uns calmeront le jeu, beaucoup, maintiendront le cap, bercés par la vulgarisation de la discipline, vouée à devenir un énorme bordel d’egos, de Narcisses et de m’as-tu-vu !

Bon courage aux vrais.

Le Joggeur Qui Râle



Article publié précédemment sous un autre pseudo et pour un autre média ...

 

Formulaire d'abonnement

©2018 by Le Joggeur Qui Râle. Proudly created with Wix.com